La BCE mobilise tout son arsenal pour soutenir le crédit

jeudi 10 mars 2016 16h38
 

par Balazs Koranyi et Francesco Canepa

FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a mobilisé jeudi l'ensemble des outils à sa disposition pour stimuler l'inflation et le crédit, réduisant ses trois taux directeurs, augmentant ses achats de dettes sur les marchés et promettant aux banques de nouveaux financements.

Ses annonces ont fait perdre jusqu'à 1% à l'euro mais la monnaie unique est rapidement remontée, le président de la BCE, Mario Draghi, ayant précisé que l'institution ne prévoyait pas de réduire davantage ses taux.

La BCE a abaissé, comme attendu, le taux de sa facilité de dépôt à -0,4% contre -0,3%, mais elle a aussi ramené son taux de refinancement à zéro, une première, et réduit le taux de sa facilité de prêt marginal (celui auquel les banques peuvent lui emprunter des liquidités au jour le jour) à 0,25%.

Elle a parallèlement porté de 60 à 80 milliards d'euros le montant de ses achats mensuels sur les marchés financiers, un programme qui sera en outre étendu au marché des obligations d'entreprises.

"Les taux vont rester bas, très bas, pour une période de temps prolongée et bien au-delà de l'horizon temporel de nos achats", a expliqué Mario Draghi lors d'une conférence de presse.

"Dans la perspective actuelle et en prenant en compte le soutien apporté par nos mesures à la croissance et à l'inflation, nous n'anticipons pas qu'il sera nécessaire d'abaisser encore les taux. Evidemment, des faits nouveaux peuvent changer la situation et les perspectives."

PLUS QUE 0,1% D'INFLATION EN 2016   Suite...

 
Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi La BCE a mobilisé jeudi l'ensemble des outils à sa disposition pour stimuler l'inflation et le crédit, réduisant ses trois taux directeurs, augmentant ses achats de dettes sur les marchés et promettant aux banques de nouveaux financements. /Photo prise le 10 mars 2016/ REUTERS/Kai Pfaffenbach