Carrefour raffermit sa rénovation, mais la Chine pèse en Bourse

jeudi 10 mars 2016 16h50
 

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Carrefour a publié jeudi des résultats annuels en hausse pour la quatrième année consécutive à la faveur de son redressement en Europe et de sa dynamique au Brésil, mais a prévenu qu'il faudrait du temps pour redresser la barre en Chine, ce qui pèse sur le titre en Bourse.

Le premier distributeur européen a aussi déçu les investisseurs en proposant de relever moins que prévu son dividende, de 2,9% au titre de 2015 à 0,70 euro par action, contre 0,68 euro pour 2014.

Le groupe, qui envisage de mettre en Bourse sa filiale immobilière Carmila, a précisé par la voix de son directeur financier, Pierre-Jean Sivignon, que cette option "faisait partie des scénarios" mais qu'il "attendait le bon moment". Carrefour détient 42% de Carmila, valorisée par plusieurs analystes à plus de 4,0 milliards d'euros.

En 2015, Carrefour a vu son résultat opérationnel courant progresser de 2,4% à 2,445 milliards d'euros (+7% à changes constants), en ligne avec le consensus des analystes. Son résultat net ajusté progresse de 7,1% à 1,113 milliard d'euros.

Vers 16h30, le titre abandonnait 4,3% à 24,24 euros, de loin la plus forte des quelques baisses de l'indice CAC 40 à la Bourse de Paris à ce moment-là.

"Performances mitigées", résument les analystes de Bryan Garnier en notant que le dividende était attendu à 0,82 euro.

"La Chine commence à perdre de l'argent, et le parcours boursier manque un peu de catalyseurs", disent-ils.

Les performances de Carrefour ont plongé l'an dernier en Asie (-87,6%). Le groupe n'a pas précisé le montant de la perte opérationnelle qu'il a subie en Chine, qui représente 5% de son chiffre d'affaires mais où ses ventes reculent de façon régulière.   Suite...

 
Georges Plassat, PDG de Carrefour. Le premier distributeur européen publie des résultats annuels en hausse pour la quatrième année consécutive, son redressement en Europe et sa dynamique au Brésil compensant un recul en France et une chute en Chine. /Photo prise le 10 mars 2016/REUTERS/Charles Platiau