Le marché américain de l'emploi plaide pour une hausse de taux

vendredi 4 mars 2016 17h21
 

par Lucia Mutikani

WASHINGTON (Reuters) - La croissance du marché de l'emploi aux Etats-Unis a été plus dynamique que prévu en février et les créations de postes des deux mois précédents ont été revues à la hausse, reflétant plus que jamais une vigueur du marché du travail qui pourrait apaiser encore les craintes d'une récession et permettre à la Réserve fédérale (Fed) de relever progressivement les taux cette année.

L'économie américaine a créé le mois dernier 242.000 emplois non-agricoles, montrent les statistiques publiées vendredi par le département du Travail. Le taux de chômage est resté quant à lui à 4,9%, son plus bas niveau en huit ans, malgré l'arrivée de nouveaux entrants sur le marché du travail.

Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient à 190.000 créations d'emploi et à un taux de chômage stable à 4,9%.

"C'est la meilleure nouvelle que la Fed pouvait attendre avant sa réunion (de politique monétaire des 15 et 16 mars). Avec un bond en avant des créations d'emplois, on peut être sûr que des hausses de taux ne sont pas loin", estime Chris Rupkey, économiste en chef chez MUFG Union Bank à New York.

Les données de janvier et de décembre ont été révisées en hausse et montrent que l'économie a créé 30.000 emplois de plus qu'annoncé initialement (+172.000 au lieu de +151.000 en janvier et +271.000 au lieu de +262.000 en décembre).

Le seul point noir du rapport a été une baisse de trois cents du salaire horaire moyen, mais le recul de février est à considérer en regard de la forte progression du mois précédent.

La durée hebdomadaire moyenne du travail a diminué elle aussi.

Cette bonne statistique fait suite à une série d'indicateurs économiques positifs publiés cette semaine, reflétant un nouvel élan de l'économie américaine, après une timide croissance annuelle de 1,0% au dernier trimestre 2015. La croissance du premier trimestre 2016 est prévue aux alentours de 2,5%.   Suite...

 
Salon de l'emploi à Washington. L'économie américaine a créé le mois dernier 242.000 emplois non agricoles, un chiffre plus élevé que prévu. Le taux de chômage est resté à 4,9%, son plus bas niveau depuis huit ans malgré les nouveaux entrants sur le marché du travail. /Photo prise le 8 janvier 2016/REUTERS/Gary Cameron