La privatisation des aéroports de Nice et de Lyon bientôt lancée

mercredi 2 mars 2016 17h40
 

PARIS (Reuters) - Le processus de privatisation des aéroports de Nice-Côte d'Azur et Lyon sera lancé en début de semaine prochaine et le choix des repreneurs interviendra fin juillet ou début août, a-t-on appris mercredi de source proche du ministère de l'Economie.

Le cahier des charges sera publié au début de la semaine au Journal Officiel, a-t-on indiqué après que le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a reçu successivement mardi et mercredi les responsables locaux et des chambres de commerce des deux villes.

L'Etat s'est déjà désengagé en 2014 de l'aéroport de Toulouse et la cession de ses participations de 60% dans ceux de Nice et Lyon pourrait lui rapporter jusqu'à 1,5 milliard d'euros.

Le calendrier "indicatif" pour le processus prévoit une remise des candidatures autour de la semaine du 20 mars, puis des offres indicatives dans la semaine du 25 avril.

Les offres fermes sont attendues courant juin et des offres finales, en cas d'éventuel "troisième tour", début juillet.

La décision finale est prévue fin juillet/début août après consultation des collectivités locales.

De nombreux groupes et fonds d'investissement spécialisés dans les infrastructures ont d'ores et déjà manifesté leur souhait de participer aux enchères pour l'un et/ou l'autre des deux aéroports, l'italien Atlantia, l'australien Macquarie, l'espagnol Ferrovial ou le français Vinci.

MINORITÉ DE BLOCAGE   Suite...

 
Le processus de privatisation des aéroports de Nice-Côte d'Azur  (photo) et Lyon sera lancé en début de semaine prochaine et le choix des repreneurs interviendra fin juillet ou début août.  La décision finale est prévue fin juillet/début août après consultation des collectivités locales. /Photo prise le 1er mars 2016/REUTERS/Eric Gaillard