Wall Street ouvre en hausse, portée par les cours du pétrole

mardi 1 mars 2016 15h58
 

(Reuters) - La Bourse de New York a débuté en hausse mardi, soutenue par la bonne tenue des cours du pétrole et par une série d'indicateurs reflétant la faiblesse de l'économie mondiale, ce qui alimente l'espoir de nouveaux assouplissements des politiques monétaires.

La publication d'indicateurs d'activité décevants en Chine et en zone euro pour le mois de février soutient ainsi paradoxalement la tendance.

L'indice Dow Jones gagne 0,48% à 16.595,97 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,56% à 1.943,03 points et le Nasdaq Composite prend 0,53% à 4.582,41 points.

Les indices ont fini en léger repli lundi, repoussant le S&P sous sa moyenne mobile de 50 jours. Ce dernier a en outre fini le mois de février en baisse.

"On constate que le petit rally des trois dernières semaines se prolonge pour le moment", dit Adam Sarhan de Sarhan Capital.

Les investisseurs attendent le résultat de l'enquête sur l'activité manufacturière aux Etats-Unis de l'Institute for Supply Management (ISM), à 15h00 GMT. Ils tablent sur une légère hausse de l'indice, de 48,2 à 48,5 points.

Ils seront attentifs aussi aux ventes automobiles de février aux Etats-Unis.

Aux valeurs, Fiat-Chrysler gagne 3,94% après avoir annoncé que ses ventes ont augmenté de 12% en février. Ford prend 4,2% après avoir fait état d'un bond en avant de 20% de ses ventes sur le mois, et General Motors 2,5% après une hausse de 7% des siennes. Les analystes attendent au total une progression de 7% à 9% du marché le mois dernier.

Honeywell International gagne 2,42% après avoir annoncé qu'il renonçait à son offre d'achat d'United Technologies (-2,92%) qui refuse d'engager des discussions.   Suite...

 
La Bourse de New York a débuté en hausse mardi, soutenue par la bonne tenue des cours du pétrole. Le Dow Jones gagne 0,48% à 16.595,97 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500 progresse de 0,56% et le Nasdaq prend 0,53%. /Photo d'archives/REUTERS/Carlo Allegri