Ipsen s'offre un anticancéreux, la prévision de marge déçoit

mardi 1 mars 2016 10h04
 

par Noëlle Mennella

PARIS (Reuters) - Ipsen a annoncé mardi la prise en licence pour plusieurs centaines de millions de dollars d'un anticancéreux, le Cabozantinib, une opération prometteuse mais qui pèsera sur sa marge opérationnelle en 2016.

Le groupe pharmaceutique, qui a parallèlement publié des résultats 2015 en hausse, toujours portés par sa médecine de spécialité, a conclu avec l'américain Exelixis un accord qui prévoit le versement d'un paiement initial de 200 millions de dollars pour acquérir les droits exclusifs de commercialisation du Cabozantinib dans ses indications actuelles et futures dans le monde entier hors Etats-Unis, Canada et Japon.

L’accord comprend aussi jusqu'à 545 millions de dollars de paiements potentiels liés à l'atteinte d'étapes commerciales et prévoit qu'Exelixis pourra recevoir jusqu'à 26% de redevances sur les ventes nettes du Cabozantinib réalisées par Ipsen dans les pays pris en licence.

Grâce à ce produit, Ipsen a relevé ses objectifs de ventes à l'horizon 2020 à plus de deux milliards de d'euros, contre 1,44 milliard en 2015 (+%10,4 hors effets de change), et a confirmé prévoir une marge opérationnelle courante supérieure à 26%, contre 22,3% l'an dernier (20,4% en 2014).

"Cette transaction structurante assurera à Ipsen une plate-forme globale en oncologie et un relais de croissance important pour les années à venir", souligne Marc de Garidel, le PDG d'Ipsen, dans un communiqué.

En 2016 cependant, la marge opérationnelle courante est attendue en repli "à environ 21%", Ipsen prévoyant un impact négatif de l’ordre de 150 points de base lié à l’investissement nécessaire pour préparer le lancement commercial du Cabozantinib dans le traitement du carcinome avancé du rein en Europe et d’environ 100 points de base provenant de l’impact des effets de change.

Le lancement commercial dans le cancer du rein est prévu début 2017 en Europe.

En Bourse, l'action Ipsen perd 3,13% à 51,36 euros à 9h45 et s'inscrit comme la plus forte baisse de l'indice SBF120.   Suite...