BASF prévoit une baisse de son bénéfice d'exploitation en 2016

vendredi 26 février 2016 09h32
 

par Ludwig Burger

LUDWIGSHAFEN, Allemagne (Reuters) - BASF, numéro un mondial de la chimie par le chiffre d'affaires, a prévenu vendredi que son bénéfice d'exploitation allait reculer cette année en raison de la chute des cours du pétrole, qui pèse sur ses activités dans les hydrocarbures, et de la faiblesse de la demande en Chine.

Le titre prend néanmoins 2,35% à 60,58 euros dans les premiers échanges à la Bourse de Francfort, le groupe ayant tout de même relevé son dividende.

Le bénéfice avant intérêts et taxes (Ebit), hors exceptionnels, pourrait se contracter de 10% en 2016, a dit le groupe allemand.

"C'est un objectif ambitieux dans le contexte actuel, volatil et difficile, et il dépend particulièrement de l'évolution des cours du pétrole", déclare le président du directoire, Kurt Bock, dans un communiqué.

La légère progression du bénéfice dans les pesticides agricoles, la chimie de spécialité et les plastiques devrait être éclipsée par l'effondrement attendu dans les activités pétrochimiques et dans sa filiale d'hydrocarbures Wintershall.

BASF adresse néanmoins un message à ses actionnaires, qui ont vu le cours du titre plonger de 24% ces trois derniers mois, en relevant son dividende annuel à 2,90 euros par action. Le groupe distribue ainsi deux tiers de son bénéfice net, soit le ratio le plus élevé depuis 2009.

Les prévisions des analystes sur le dividende s'étalaient de 2,80 euros à 2,90 euros.

"Accroître le dividende dans ce contexte difficile constitue clairement un signal positif", a réagi Peter Spengler, analyste chez DZ Bank, évoquant un rendement de dividende de 4,9%.   Suite...

 
BASF, numéro un mondial de la chimie par le chiffre d'affaires, prévient que son bénéfice d'exploitation va reculer cette année en raison de la chute des cours du pétrole, qui pèse sur ses activités dans les hydrocarbures, et de la faiblesse de la demande en Chine. /Photo d'archives/REUTERS/Ina Fassbender