Wall Street finit en hausse, portée par des achats à bon compte

jeudi 25 février 2016 22h36
 

par Noel Randewich

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini en hausse jeudi, soutenue par des achats à bon compte après la volatilité des dernières semaines et la publication d'une statistique vigoureuse des commandes de biens durables qui laisse espérer un redressement du secteur manufacturier aux Etats-Unis après plusieurs mois difficiles.

L'indice Dow Jones a gagné 212,30 points, soit 1,29%, à 16.697,29 et le Standard & Poor's 500 S&P-500, plus large, a pris 21,90 points ou 1,13%, à 1.951,70. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 39,60 points (0,87%) à 4.582,21.

Avec cette deuxième séance consécutive de hausse, le S&P-500 réduit sa perte à 4,5% depuis le 1er janvier mais surtout il finit pour la première fois de l'année au-dessus de sa moyenne mobile sur 50 jours, signe d'une configuration technique plus favorable.

Les commandes de biens durables, définis comme étant des biens manufacturés d'une durée de vie de trois ans au moins, ont rebondi de 4,9% en janvier après leur chute de 4,6% le mois précédent, enregistrant ainsi leur plus forte progression depuis dix mois.

La statistique a redonné du baume au coeur des investisseurs qui ont également été rassurés par une deuxième séance de rebond des cours du pétrole sur le Nymex, de quoi tempérer les craintes sur l'exposition des banques américaines au secteur pétrolier.

Depuis le début de l'année, les fluctuations des cours du brut ont été le principal facteur d'influence sur Wall Street, leur baisse quasi continue suscitant des inquiétudes sur la croissance mondiale et, dernièrement, sur la santé des banques qui ont beaucoup prêté aux entreprises du secteur.

Certains analystes pensent toutefois qu'une décorrélation s'amorce, l'attention des investisseurs se portant à nouveau sur les indicateurs économiques et la politique monétaire de la Réserve fédérale.

La présidente de la Fed, Janet Yellen, a laissé entendre que la banque centrale s'en tiendrait cette année à sa trajectoire d'une remontée progressive de ses taux d'intérêt, mais d'autres responsables monétaires se sont prononcés en faveur d'une pause au vu des turbulences sur les marchés financiers.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS