Thales en mode croissance accélérée

mardi 23 février 2016 09h42
 

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Après des années à la peine, Thales est enfin passé à la vitesse supérieure, affichant des ambitions de croissance soutenue sur la base de prises de commandes record et bien réparties entre ses activités.

Signe de sa confiance retrouvée, l'équipementier spécialisé dans l'aérospatiale, le transport et la défense a annoncé mardi avoir relevé son dividende pour 2015 à 1,36 euro par action, après l'avoir maintenu à 1,12 euro l'année précédente.

"On a une suffisamment bonne visibilité aujourd'hui pour à la fois s'engager sur 2016 mais aussi sur 2017 et 2018", a déclaré le PDG Patrice Caine à des journalistes.

Thales vise désormais une croissance organique de son chiffre d'affaires de l'ordre de 5% chaque année jusqu'en 2018, et non plus de 2 à 3%, après avoir enregistré l'an passé un rythme de 4,5%, portant ses ventes à un niveau de 14,063 milliards d'euros supérieur aux attentes.

Le groupe a profité d'un bond de 31% de ses prises de commandes, à 18,9 milliards d'euros, soutenues par un méga-contrat de signalisation du métro londonien et des commandes d'avions de combat Rafale de Dassault Aviation en Egypte et au Qatar, donnant un "book-to-bill" de 1,34.

"Aujourd'hui on a dans nos prévisions de prises de commandes la même résilience qu'en 2015, avec un étalement géographique qui est tout à fait rassurant", a estimé Patrice Caine.

Il a précisé ne pas avoir décelé de changement de comportement des clients du groupe malgré les tensions macroéconomiques de ces dernières semaines.

  Suite...

 
Patrice Caine, PDG de Thales. Après des années à la peine, l'équipementier spécialisé dans l'aérospatiale, le transport et la défense est enfin passé à la vitesse supérieure, affichant des ambitions de croissance soutenue sur la base de prises de commandes record et bien réparties entre ses activités. /Photo prise le 26 février 2015/REUTERS/Philippe Wojazer