Vallourec anticipe des marchés toujours très dégradés en 2016

jeudi 18 février 2016 18h18
 

PARIS (Reuters) - Vallourec a annoncé jeudi des pertes au titre 2015 et estime que ses marchés devraient rester largement dégradés sur une majeure partie de 2016, le groupe misant sur sa restructuration en cours pour y faire face.

Le producteur de tubes sans soudure en acier, plombé par la baisse des investissements des compagnies pétrolières, a confirmé que son free cash flow devrait s'établir cette année à -600 millions d'euros (contre +135 millions en 2015).

Il estime également que sa perte d'Ebitda devrait se creuser par rapport à 2015 et table de nouveau sur un résultat négatif au titre de 2016.

"Nous pensons que l'environnement de marchés va rester difficile, sans doute pour l'essentiel de l'année", a déclaré lors d'une conférence téléphonique Philippe Crouzet, le président du directoire.

"Dans ce contexte marqué par une nouvelle chute du prix du baril, il est clair que nos clients n'ont guère d'autre réponse à court terme que de réduire drastiquement leurs investissements."

Olivier Mallet, le directeur financier, a précisé que Vallourec tablait dans son scénario central sur "une reprise progressive" de ses activités pétrole et gaz à partir de 2017.

Après avoir présenté début février un projet d'augmentation de capital d'un milliard d'euros souscrite pour moitié au moins par l'Etat français et le japonais NSSMC, Vallourec a confirmé que sa restructuration lui permettrait de dégager environ 750 millions d'Ebitda additionnel à compter de 2020.

ENCORE 2.200 POSTES À SUPPRIMER   Suite...

 
Vallourec a annoncé jeudi des pertes au titre de 2015 et estime que ses marchés devraient rester largement dégradés sur une majeure partie de 2016, le groupe tablant sur sa restructuration en cours pour y faire face. /Photo prise le 1er février 2015/REUTERS/Charles Platiau