Wall Street poursuit sa remontée avec le pétrole

mercredi 17 février 2016 23h20
 

par Lewis Krauskopf

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a poursuivi mercredi son redressement avec une troisième séance consécutive de progression à la faveur de la forte hausse des cours du pétrole dont a profité le secteur de l'énergie.

L'indice Dow Jones, qui regroupe 30 des principales valeurs de la cote, a gagné 257,42 points, soit 1,59%, à 16.453,83. Le Standard & Poor's-500, plus large et principale référence de nombreux gérants, a pris 31,24 points (+1,65%) à 1.926,82 et le Nasdaq Composite, à forte composante technologique, a progressé de 98,11 points (+2,21%) à 4.534,07.

Le Nasdaq a notamment tiré parti de la vigueur du secteur des biotechnologies, particulièrement malmené depuis plusieurs mois, avec des annonces de laboratoires jugées encourageantes au sujet d'essais effectués sur leurs traitements expérimentaux. L'indice sectoriel, qui a fondu d'un tiers depuis son pic historique en juillet, a pris quasiment 3%.

Le S&P-500, qui a touché un plus bas de deux ans jeudi, enregistre pour sa part sa première série de trois hausses consécutives depuis le début de l'année et sa plus forte progression en pourcentage sur trois séances depuis août. Il demeure néanmoins en recul de 5,75% en 2016.

Neuf des dix grands secteurs du S&P ont fini dans le vert, avec en tête l'énergie (+2,92%), Chevron signant la plus forte hausse du Dow Jones (+4,13%).

Les cours du pétrole ont bondi, de plus de 5,5% pour le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) repassé au-dessus des 30 dollars le baril, après le soutien apporté par l'Iran à l'initiative lancée par d'autres grands producteurs sur un gel de leurs niveaux de production en 2016.

"Le pétrole continue d'évoluer dans le même sens que les actions et les cours du pétrole sont en hausse", dit Jason Ware, responsable de l'investissement chez Albion Financial Group.

"Parallèlement, le contexte pour les actions est survendu (...) Cela en a certainement contraint certains qui sont en position de sous-investissement à revenir sur le marché", ajoute-t-il.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS