Crédit agricole lance une lourde opération de simplification

mercredi 17 février 2016 14h37
 

par Julien Ponthus et Leigh Thomas

PARIS (Reuters) - Crédit agricole a lancé mercredi une lourde opération de simplification de sa structure capitalistique afin de rassurer les investisseurs sur la solidité et la rentabilité de sa structure cotée, particulièrement malmenée en Bourse.

Annoncée à l'occasion de la publication des résultats 2015, cette transaction intra-groupe à 18 milliards d'euros prévoit le rachat par les 39 caisses régionales de la participation de 25% détenue par Crédit agricole S.A. (Casa) dans ces dernières.

"Au fond notre objectif est assez simple, nous voulons mettre fin à ce paradoxe assez insupportable qui consiste à être un grand groupe bancaire très capitalisé avec régulièrement sur sa structure cotée une espèce de doute sur la fragilité de son capital", a déclaré à la presse le directeur général de Casa.

"La pression des investisseurs aurait pu nous inciter à réaliser une augmentation de capital", a même confié dans un entretien aux Echos Philippe Brassac, jugeant qu'un tel scénario "aurait été absurde compte tenu de la solidité du groupe".

Le message envoyé à la communauté financière semble avoir été entendu à la Bourse de Paris où le titre a pris la tête de l'indice CAC 40 avec, à 09h29, une hausse de 7,48% à 9,01 euros.

"Globalement il y a assez pour rassurer les investisseurs", notait avant l'ouverture des marchés un trader, pour qui l'action, en baisse de près de 25% depuis le début de l'année, ne pouvait que bénéficier de ces annonces.

Outre le fait qu'elle clarifie la structure du mutualiste en mettant un terme à l'actionnariat croisé, l'opération "Eurêka" permettra à CASA d'augmenter et de sanctuariser son ratio de solvabilité Core Equity Tier 1 à 11%, sur la période 2016-2019, soit 150 points de base au-dessus des exigences règlementaires.

Au-delà, la "qualité" du capital de Casa s'améliore également en cela qu'il ne repose plus sur les mécanismes de transferts (switch) intragroupe, annulés de facto par l'opération.   Suite...

 
Crédit agricole lance une lourde opération de simplification de sa structure capitalistique. Cette transaction intra-groupe à 18 milliards d'euros prévoit le rachat par les 39 caisses régionales de la participation de 25% détenue par Crédit agricole S.A. (Casa) dans ces dernières. /Photo prise le 17 février 2016/REUTERS/Charles Platiau