ThyssenKrupp lie ses objectifs aux matières premières

vendredi 12 février 2016 10h08
 

par Georgina Prodhan

FRANCFORT (Reuters) - ThyssenKrupp a raté le consensus au premier trimestre en annonçant un bénéfice d'exploitation en baisse de 26% et fait valoir vendredi que la réalisation de ses objectifs annuels dépendrait d'une amélioration sensible des marchés des matières premières durant le second semestre de son exercice fiscal.

Le groupe industriel allemand a observé que les pressions sur les prix et les marges de ses activités dans les matières premières avaient contrebalancé la solide performance de ses biens d'équipement, dont les ascenseurs, les composants et les usines clés en main.

Le titre a ouvert en hausse à la Bourse de Francfort mais s'est vite retourné à la baisse, cédant 0,23% à 12,87 euros à 09h40. L'indice Dax progressait au même moment de 1%.

"Les matières premières continuent de nous préoccuper et nous nous employons activement à y parer par notre programme d'efficacité", déclare le président du directoire, Heinrich Hiesinger, ajoutant que ce programme jouera un rôle de premier plan dans la réalisation des objectifs de l'exercice 2015-2016.

La situation actuelle n'est pas tenable mais certaines indications suggèrent que les prix de l'acier vont remonter, a déclaré le directeur financier, Guido Kerkhoff, ajoutant, sans plus de précision, que le groupe était prêt à jouer un rôle dans une consolidation du domaine de la sidérurgie.

Pour l'heure, ThyssenKrupp pense que son bénéfice d'exploitation (Ebit) diminuera durant son deuxième trimestre en cours, par rapport au trimestre comparable de l'exercice précédent, tout en progressant sur celui du premier trimestre.

Il projette une hausse de l'Ebit dans les divisions Elevator Technology et Industrial Solutions, une stabilité dans Components Technology et Materials Services, et une baisse dans les deux filiales sidérurgiques.

Des actionnaires tels que le fonds activiste Cevian, qui a 15% du capital, réclament une cession de la division sidérurgique ou une scission de la division ascenseurs, ou les deux.   Suite...

 
ThyssenKrupp a raté le consensus au premier trimestre, annonçant un bénéfice d'exploitation en baisse de 26%, les pressions sur les prix et les marges de ses activités dans les matières premières ayant contrebalancé la solide performance de ses biens d'équipement. Le groupe industriel a toutefois confirmé ses objectifs annuels, en particulier une hausse sensible de son bénéfice net, après une perte inattendue au premier trimestre, sous réserve d'amélioration des marchés de matières premières. /Photo prise le 19 novembre 2015/REUTERS/Ina Fassbender