Faurecia quasi-désendetté, mais prudent pour ses ventes 2016

jeudi 11 février 2016 10h05
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - Faurecia a ramené l'an dernier sa dette sous la barre du milliard d'euros et amélioré sa marge opérationnelle, mais l'équipementier automobile s'attend à un ralentissement de la croissance de ses ventes en 2016 sur des marchés moins porteurs.

Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 20,7 milliards d'euros en 2015, en progression de 9,9%. Si l'on gomme un effet de change positif de 1,29 milliard d'euros et l'impact périmètre, la croissance organique ressort à 5,2%, toujours très supérieure à celle de la production automobile mondiale.

L'année 2016 s'annonce mois porteuse. Le groupe s'attend à ce que la croissance de la production automobile mondiale devienne "très modérée", après +1,5% en 2015, et anticipe un ralentissement de la progression de son chiffre d'affaires, avec une hausse organique de 1% à 3% attendue.

Vers 9h30, l'action perd ainsi 5,25% à 28,25 euros, sous performant l'indice SBF 120 <.SBF 120> (-3,5%).

"Faurecia a publié des résultats annuels meilleurs que prévu, mais les prévisions de chiffre d'affaires paraissent prudentes avant la journée investisseurs du 19 avril", commente Kepler Cheuvreux dans une note. "Faurecia a des marges inférieures à celles de ses concurrentes, une exposition plus forte à la Chine, mais n'a plus désormais de bilan faible."

L'équipementier automobile a réduit de 31% son endettement net à 963 millions d'euros fin 2015 et est parti pour se désendetter quasi-intégralement en 2016.

Dans une présentation pour les analystes, il précise qu'avec la vente attendue cette année de son activité d'extérieurs automobiles à Plastic Omnium, pour une valeur d'entreprise de 665 millions d'euros, et avec la conversion mi-janvier de ses dernières obligations OCEANE échéance 2018, sa dette nette sera "presque éliminée".

Conséquence de la conversion anticipée des obligations convertibles, PSA Peugeot Citroën ne détenait plus au 15 janvier que 46,4% du capital de Faurecia, et 63% des droits de vote.   Suite...

 
Faurecia fait état de résultats solides en 2015, avec une forte hausse de sa marge et une amélioration du dividende proposé. L'équipementier automobile a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 20,69 milliards d'euros, en progression de 9,9%. /Photo d'archives/REUTERS/Benoît Tessier