Société générale plonge en Bourse, les incertitudes pèsent

jeudi 11 février 2016 18h34
 

par Julien Ponthus et Maya Nikolaeva

PARIS (Reuters) - Société générale s'est effondrée en Bourse jeudi après avoir annoncé au marché qu'elle n'était plus en mesure de confirmer son objectif de rentabilité pour 2016 en raison des incertitudes qui pèsent sur l'économie mondiale.

"On est dans un environnement qui reste, c'est vrai, incertain; attendons, digérons, et on représentera la feuille de route 2017-2020 (...) probablement au premier semestre 2017", a dit lors d'une conférence de presse le directeur général Frédéric Oudéa, notant aussi la situation difficile du groupe en Russie.

"L’augmentation des exigences en capital et l’environnement économique et financier ne permettent pas de confirmer l’objectif de ROE de 10% dès fin 2016", avait expliqué plus tôt la banque dans le communiqué de ses résultats annuels 2015, où cet indicateur s'établit à 7,9%.

"La révision du ROE 2016 est considérée comme un profit warning", a estimé un analyste interrogé sur la chute du cours de Bourse du groupe, qui s'est dit néanmoins "confiant" dans sa capacité à générer, mais seulement à terme, 10% de rentabilité.

Frédéric Oudéa a récusé devant des analystes l'idée d'avoir donner un avertissement sur les résultats du premier trimestre, indiquant qu'il avait simplement respecté les consignes d'avertir le marché au plus tôt du manque de visibilité constaté sur cet indicateur.

Les craintes des actionnaires de SocGen se sont aussi exprimées sur un coût du risque plus élevé que prévu en raison d'une provision prise pour couvrir les litiges du groupe, alors que l'amende de près de neuf milliards de dollars payée en 2014 par BNP Paribas est encore dans les esprits.

"Il n'y a rien de nouveau sur les litiges existants", a dit Frédéric Oudéa, évoquant simplement la "prudence" de son établissement, qui a décidé de mettre 400 millions d'euros en réserve pour gonfler à 1,7 milliard d'euros l'enveloppe dédiée à d'éventuelles amendes.

  Suite...

 
SOCIÉTÉ GÉNÉRALE EN BOURSE