Les créations d'emploi aux Etats-Unis plus faibles que prévu

vendredi 5 février 2016 16h26
 

par Lucia Mutikani

WASHINGTON (Reuters) - Les créations d'emploi ont ralenti plus fortement que prévu en janvier aux Etats-Unis, mais la hausse des salaires et un taux de chômage au plus bas depuis huit ans semblent témoigner d'une vigueur persistante du marché du travail.

Les créations d'emploi non-agricoles ont reculé à 151.000 le mois dernier et le taux de chômage est descendu à 4,9%, un plus bas depuis février 2008, montrent les statistiques publiées vendredi par le département du Travail.

Les économistes interrogés par Reuters s'attendaient en moyenne à 190.000 créations d'emploi et à un taux de chômage stable à 5%.

Les données de novembre et décembre ont été révisées et montrent que l'économie américaine a créé sur ces deux mois 2.000 emplois de moins qu'estimé précédemment.

Parallèlement aux créations d'emploi inférieures aux attentes en janvier, les heures travaillées par les salariés ont augmenté et les salaires ont rebondi.

"Les marchés peuvent y voir un signe qu'il est trop tôt pour écarter définitivement une hausse de taux en mars de la part de la Réserve fédérale", a réagi Mohamed El-Erian, économiste chez Allianz.

Telle est bien l'interprétation que les intervenants de marché ont donnée à ces chiffres de l'emploi, puisque, après leur publication, le dollar s'est raffermi face à un panier de devises de référence, le prix des obligations d'Etat américaines a reculé et la Bourse de New York a ouvert en baisse.

  Suite...

 
Les créations d'emploi ont ralenti plus fortement que prévu en janvier aux Etats-Unis, à 151.000, mais le taux de chômage est descendu à 4,9%, un plus bas depuis février 2008. /Photo d'archives/REUTERS/Shannon Stapleton