Marchés européens orientés à là hausse à mi-séance

jeudi 4 février 2016 13h13
 

PARIS/LONDRES (Reuters) - Les principales Bourses européennes restent orientées à la hausse à mi-séance jeudi et Wall Street devrait aussi ouvrir sur une note positive, mais des résultats de sociétés jugés décevants, de Credit Suisse notamment, limitent l'ampleur du rebond.

Les marchés sont tirés par les secteurs des ressources de base et de l'énergie, qui profitent de la remontée des cours du pétrole et de la baisse du dollar.

À Paris, le CAC 40 conservait un gain de 20,05 points ou 0,47% à 4.247,01 points à 12h35, après être monté jusqu'à 4.272 en début de séance. Le FTSE s'adjugeait 1,44% à Londres, porté par ses composantes minières et pétrolières, et le Dax progressait de 0,66% à Francfort. Madrid et Milan prennent plus de 1% mais le SMI cède 0,65% à Zurich, plombé par Credit Suisse, et la Bourse d'Athènes chute de près de 3% sur fond de grève générale en Grèce.

L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 0,43% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,90%.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,4% à ce stade.

Le dollar poursuit son recul sur le marché des changes, à 1,1180 pour un euro (-0,7%) et 117,68 yens (-0,2%), au lendemain des déclarations de William Dudley, le président de la Fed de New York, suggérant que la Réserve fédérale américaine prendra en compte le durcissement des conditions monétaires et la détérioration des perspectives de croissance mondiale dans ses délibérations sur ses taux d'intérêt.

RECUL DU SECTEUR AUTOMOBILE

Sur le marché pétrolier, le brut léger américain conserve un gain de 0,6% et le Brent reflue de 0,3% au lendemain de leur rebond de 8% consécutif à la baisse du dollar, qui rend plus abordables les achats de matières premières.   Suite...

 
Les principales Bourses européennes restent orientées à la hausse à mi-séance jeudi et Wall Street devrait aussi ouvrir sur une note positive, mais des résultats de sociétés jugés décevants, de Credit Suisse notamment, limitent l'ampleur du rebond. À Paris, le CAC 40 conservait un gain de 0,47%. Le FTSE s'adjugeait 1,44% à Londres, porté par ses composantes minières et pétrolières, et le Dax progressait de 0,66% à Francfort. /Photo d'archives/REUTERS/Pawel Kopczynski