AstraZeneca s'attend à une baisse du bénéfice sous l'effet Crestor

jeudi 4 février 2016 10h24
 

par Ben Hirschler

LONDRES (Reuters) - AstraZeneca a annoncé jeudi qu'il subirait cette année une baisse du chiffre d'affaires et de ses bénéfices en raison de l'arrivée de génériques de son traitement du cholestérol Crestor, ce qui annulera les effets de la croissance des ventes de nouveaux médicaments.

La laboratoire anglo-suédois, qui avait repoussé en 2014 une tentative d'OPA de Pfizer, risque de voir ses profits mis à mal cette année et la suivante et espère ensuite un redressement à la faveur de nouveaux médicaments expérimentaux jugés prometteurs.

Pour l'année en cours, il faut s'attendre à un recul en pourcentage du chiffre d'affaires et du résultat par action hors exceptionnels dans la partie basse d'une marge à un chiffre, à taux de change constant, a précisé le groupe pharmaceutique. Il faut aussi compter avec un effet de change négatif de l'ordre de 3%, a-t-il ajouté.

Vers 10h15, l'action perdait 4,3% en Bourse de Londres, accusant la troisième plus forte baisse de l'indice Stoxx 50.

Le directeur général, Pascal Soriot, a dit qu'AstraZeneca traversait une "période de transition" car le Crestor tombera dans le domaine public aux Etats-Unis en mai 2016.

Mais, a-t-il observé, "nous sommes persuadés qu'une solide exécution de la stratégie, combinée aux avantages d'investissements ciblés et à de nouveaux lancements, doit nous permettre de retrouver une croissance durable conforme à nos objectifs".

PARI SUR L'ONCOLOGIE   Suite...

 
AstraZeneca a dit jeudi prévoir une baisse de 1% à 5% de ses bénéfices en 2016, l'arrivée sur le marché de médicaments génériques du Crestor, le traitement du cholestérol du laboratoire anglo-suédois, devant effacer l'effet de la croissance des ventes de nouveaux médicaments. /Photo d'archives/REUTERS/Phil Noble