Credit Suisse dans le rouge, une première depuis 2008

jeudi 4 février 2016 12h25
 

par Michael Shields

ZURICH (Reuters) - Credit Suisse a annoncé jeudi sa première perte annuelle depuis 2008, en raison d'une lourde charge pour dépréciation sur son segment banque d'investissement, ce qui a fait plonger son action, un mauvais point pour son nouveau directeur général, Tidjane Thiam.

L'action chutait de 11,4% à 14,65 francs vers la mi-journée, après avoir touché en séance son niveau le plus bas depuis 1992 après que la deuxième banque suisse a fait savoir que les conditions de marché du début d'année 2016 "sont demeurées exigeantes".

L'action accuse un recul de 32% depuis le début de l'année contre -20,5% pour l'indice regroupant les valeurs bancaires européennes sur la période.

Tidjane Thiam, qui a pris les rênes de l'établissement en juillet, a dit qu'il s'en tenait à son programme axé sur la gestion de fortune dans les économies émergentes et sur la réduction des coûts de la banque d'investissement, même si, a-t-il observé, cette dernière est importante pour la stratégie suivie.

"Les conditions de marché en janvier 2016 sont demeurées exigeantes et nous nous attendons à ce que les marchés restent volatils tout au long du premier trimestre 2016 étant donné que les problèmes macro-économiques persistent", a-t-il observé dans un communiqué.

"Nous pensons que nous continuerons à progresser sur les dimensions clés de notre stratégie à mesure que nous restructurons la banque pour la positionner au mieux pour l’avenir, au-delà de 2016."

Quatre mois après la présentation de cette stratégie, beaucoup d'analystes se demandent encore comment Credit Suisse réalisera ses objectifs de croissance et en particulier celui d'un bénéfice imposable en Asie-Pacifique plus que doublé d'ici 2018.

Cette région a enregistré une collecte nette de fonds dans la gestion de fortune mais les deux autres divisions ont subi au contraire une décollecte nette.   Suite...

 
Tidjane Thiam, directeur général de Credit Suisse qui a annoncé jeudi au titre de 2015 une première perte annuelle depuis 2008 en raison d'une lourde charge pour dépréciation sur son activité de banque d'investissement  /Photo prise le 4 février 2016/REUTERS/Arnd Wiegmann