ChemChina offre 43 milliards de dollars pour Syngenta

mercredi 3 février 2016 11h21
 

BALE, Suisse (Reuters) - Le groupe public chinois ChemChina a conclu le rachat pour 43 milliards de dollars (39,4 milliards d'euros) du producteur suisse de semences et de pesticides Syngenta, ont annoncé les deux sociétés mercredi, lançant la plus grosse acquisition jamais tentée à l'étranger par une entreprise chinoise.

Le projet marque une nouvelle étape du mouvement de consolidation du secteur de l'agrochimie et constitue un revers pour l'américain Monsanto, dont le groupe suisse avait repoussé l'an dernier une offre de 45 milliards de dollars.

S'il est mené à bien, il constituera de loin le plus gros investissement chinois dans le rachat d'une entreprise étrangère, puisque son montant représente plus du double des 17,7 milliards de dollars mis sur la table par le groupe pétrolier CNOOC en 2012 pour acquérir le canadien Nexen.

Le directeur général de Syngenta, John Ramsay, a déclaré qu'aucun obstacle réglementaire ne devrait entraver le projet et que ChemChina s'était déjà assuré les financements nécessaires.

Il a précisé à Reuters que les autorités de la concurrence devraient notamment constater les doublons très limités entre les activités des deux groupes. Et il a ajouté que le Comité des investissements étrangers aux Etats-Unis (CFIUS), qui prend en compte entre autres les impératifs de sécurité nationale, ne devrait pas constituer un obstacle important.

Tout en jugeant que l'offre était "tout à fait appropriée et attractive" pour les actionnaires de son groupe, John Ramsay a assuré que le conseil d'administration étudierait d'éventuelles contre-offres.

LE SIÈGE SOCIAL RESTE EN SUISSE

ChemChina, abréviation de China National Chemical Corp, s'est engagé à verser trois milliards de dollars à sa cible s'il ne répond pas à la totalité des conditions requises à l'exécution du projet d'offre. A l'inverse, Syngenta devra environ 1,5 milliard de dollars au chinois si le projet dévoilé mercredi échoue à cause du groupe suisse.   Suite...

 
La société publique chinoise ChemChina va lancer une offre amicale de 43 milliards de dollars (39,4 milliards d'euros) sur le groupe suisse de semences et de pesticides Syngenta. /Photo prise le 3 février 2016//REUTERS/Arnd Wiegmann