Ralentissement de la croissance dans l'industrie en Europe

lundi 1 février 2016 12h05
 

PARIS/BERLIN (Reuters) - La croissance du secteur manufacturier de la zone euro a ralenti en janvier en raison de l'absence de toute augmentation notable des prises de commandes et malgré la plus forte baisse en un an des prix facturés par les entreprises.

Les résultats définitifs de l'enquête auprès des directeurs d'achats menée par le cabinet Markit seront sans doute source de déception pour la Banque centrale européenne (BCE), qui a laissé sa politique monétaire inchangée le mois dernier tout en ouvrant la porte à un nouvel assouplissement.

L'indice Markit PMI définitif du secteur manufacturier s'est établi à 52,3, niveau inchangé par rapport à l'estimation "flash" publié il y a une dizaine de jours, contre 53,2 en décembre. Ce dernier chiffre marquait un pic de 20 mois.

"Le secteur manufacturier de la zone euro a manqué de rythme au tout début de l'année. La croissance des carnets de commandes, celle des exportations et celle de la production ont toutes ralenti", a déclaré Chris Williamson, économiste chez Markit.

"Si jamais le ralentissement de l'activité ne suffisait pas à inquiéter les responsables de la politique monétaire, les prix facturés par les producteurs ont connu leur plus forte baisse en un an, de quoi alimenter les craintes de voir s'installer une déflation."

La composante mesurant les prix à la production s'est établie à 48,3, au plus bas depuis janvier 2015, contre 49,8 le mois précédent.

L'INDUSTRIE ENTAME 2016 SUR UNE NOTE FAIBLE EN ALLEMAGNE

La croissance du secteur manufacturier allemand a ralenti en janvier pour revenir à son plus bas niveau depuis trois mois, la dégradation de la demande étrangère pesant sur les nouvelles commandes, montrent les résultats définitifs de l'enquête Markit.   Suite...

 
LES PMI MANUFACTURIERS EN EUROPE