28 janvier 2016 / 17:38 / il y a 2 ans

Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

LA CLÔTURE DE LA BOURSE DE PARIS

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies jeudi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a clôturé en baisse de 1,33% à 4.322,16 points, pénalisé par la volatilité des cours du pétrole et les craintes persistantes entourant les banques italiennes et leurs créances douteuses.

* Les BANQUES de la zone euro ont ainsi perdu 3,65% dans le sillage du secteur bancaire italien (-5,74%).

SOCIETE GENERALE (-3,32% à 34,19 euros), CREDIT AGRICOLE (-2,81% à 8,928 euros) et BNP PARIBAS (-2,82% à 42,915 euros) font partie des plus fortes baisses du CAC 40.

* SANOFI a cédé 2,76% à 75,03 euros dans le sillage du suisse Roche (-3,84%) dont les résultats annuels ont déçu les investisseurs.

* GENFIT a perdu 3,75% à 29 euros après avoir buté sur une résistance technique à 32 euros à la suite d'un bond de près de 30% de la valeur sur fond de nouvelles rumeurs de rachat.

* Les valeurs PÉTROLIÈRES ont en revanche profité de la hausse des cours de l'or noir (le baril de Brent gagnait 3,11% à 34,13 dollars vers 18h00), cependant toujours volatils.

TECHNIP (+6,15% à 43,23 euros) a clôturé en tête des hausses du CAC 40, et MAUREL & PROM (+8,49% à 2,81 euros) en tête de celles du SBF 120. CGG s'est octroyé 6,67% à 0,8 euro.

En revanche, AIR FRANCE-KLM a logiquement pâti du rebond des prix du brut et a signé la plus mauvaise performance du SBF 120 (-6,48% à 7,38 euros).

* ARCELORMITTAL a grimpé de 2,75% à 3,696 euros et APERAM de 2,9% à 29,65 euros, effaçant une partie de leurs gains en fin de journée. Selon des sources, la Commission européenne va imposer des droits sur les importations d'acier laminé à froid de Chine et de Russie, et Anglo American (+8,7%) a annoncé avoir extrait plus de minerai de fer l'an passé.

* AREVA a bondi de 31,23% à 5 euros, le marché saluant le sauvetage financier du groupe nucléaire qui va être recapitalisé à hauteur de cinq milliards d'euros.

EDF, qui s'est entendu avec Areva sur une valorisation de la division réacteurs nucléaires (Areva NP) de 2,5 milliards d'euros, a gagné 1,23% à 11,89 euros.

* ACCORHOTELS s'est adjugé 2% à 34,65 euros, les investisseurs saluant la poursuite de la stratégie de rotation d'actifs entamée par le groupe hôtelier après une nouvelle opération annoncée mercredi.

* ALTRAN (-3,83% à 11,3 euros) a déçu les investisseurs malgré la publication d'une croissance de 10,4% de son chiffre d'affaires au quatrième trimestre à 520,5 millions d'euros (+3,1% en données organiques).

* ID LOGISTICS a baissé de 2,93% à 103,87 euros, le groupe pâtissant de la prudence des investisseurs pour 2016.

* GROUPE PARTOUCHE a atteint en séance un nouveau plus haut de plus de quatre ans à 28,66 euros, avant de clôturer en hausse de 4,55% à 27,55 euros au lendemain d'une publication annuelle saluée par les investisseurs.

* TRANSGENE (+5,38% à 3,33 euros) a conclu avec la Banque européenne d'investissement (BEI) un accord de financement de 20 millions d'euros.

* AUBAY, société de services du numérique, a pris 6,13% à 19,55 euros et a touché en séance un plus haut depuis 15 ans à 19,88 euros, après avoir relevé son objectif de marge opérationnelle dans la foulée de la progression de son activité au quatrième trimestre.

Joseph Sotinel et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below