22 janvier 2016 / 08:59 / il y a 2 ans

Ralentissement dans le secteur privé en Allemagne

La croissance de l'activité dans le secteur privé s'est infléchie en ce début d'année en Allemagne tout en se poursuivant à un rythme soutenu pour le 33e mois consécutif, la première économie européenne semblant parvenir à surmonter les effets du net ralentissement des économies émergentes. /Photo prise le 30 juillet 2015/Michaela Rehle

PARIS/BERLIN (Reuters) - La croissance de l'activité dans le secteur privé s'est infléchie en ce début d'année en Allemagne tout en se poursuivant à un rythme soutenu pour le 33e mois consécutif, la première économie européenne semblant parvenir à surmonter les effets du net ralentissement des économies émergentes.

Selon les résultats préliminaires de l'enquête Markit auprès des directeurs d'achat publiés vendredi, l'indice PMI composite "flash" s'est établi à 54,5 en janvier contre 55,5 le mois dernier.

Cet indice, qui prend en compte à la fois l'activité manufacturière et celle des services et représente donc plus des deux tiers de l'économie allemande, reste bien au-delà du seuil de 50 distinguant croissance et contraction de l'activité.

L'indice préliminaitre pour le secteur manufacturier est ressorti à 52,1 ce mois-ci contre 53,2 en décembre et 53,0 attendu par les économistes interrogés par Reuters. Sa composante production est tombée à un plus bas depuis mai. Le PMI des services a lui aussi reculé un peu plus que prévu, à 55,4 contre 56,0 le mois dernier et 55,6 attendu par le consensus des économistes.

Service économique

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below