Ralentissement dans le secteur privé en Allemagne

vendredi 22 janvier 2016 09h57
 

PARIS/BERLIN (Reuters) - La croissance de l'activité dans le secteur privé s'est infléchie en ce début d'année en Allemagne tout en se poursuivant à un rythme soutenu pour le 33e mois consécutif, la première économie européenne semblant parvenir à surmonter les effets du net ralentissement des économies émergentes.

Selon les résultats préliminaires de l'enquête Markit auprès des directeurs d'achat publiés vendredi, l'indice PMI composite "flash" s'est établi à 54,5 en janvier contre 55,5 le mois dernier.

Cet indice, qui prend en compte à la fois l'activité manufacturière et celle des services et représente donc plus des deux tiers de l'économie allemande, reste bien au-delà du seuil de 50 distinguant croissance et contraction de l'activité.

L'indice préliminaitre pour le secteur manufacturier est ressorti à 52,1 ce mois-ci contre 53,2 en décembre et 53,0 attendu par les économistes interrogés par Reuters. Sa composante production est tombée à un plus bas depuis mai. Le PMI des services a lui aussi reculé un peu plus que prévu, à 55,4 contre 56,0 le mois dernier et 55,6 attendu par le consensus des économistes.

(Service économique)

 
La croissance de l'activité dans le secteur privé s'est infléchie en ce début d'année en Allemagne tout en se poursuivant à un rythme soutenu pour le 33e mois consécutif, la première économie européenne semblant parvenir à surmonter les effets du net ralentissement des économies émergentes. /Photo prise le 30 juillet 2015/ REUTERS/Michaela Rehle