Les Bourses européennes en net recul dans les premiers échanges

mercredi 20 janvier 2016 09h52
 

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes perdaient quelque 3% mercredi dans les premiers échanges, rechutant, à l'instar des Bourses asiatiques, dans le sillage du plongeon des cours du pétrole, le répit offert mardi n'ayant ainsi été que de courte durée.

À Paris, l'indice CAC 40 abandonne 3,23% à 4.134,42 points vers 08h40 GMT. À Francfort, le Dax perd 3,14% et à Londres, le FTSE 2,67%. Les trois indices rebasculent ainsi dans le rouge depuis le début de la semaine.

L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro cède 3,12% et le FTSEurofirst 300 3,09%.

Une nouvelle fois plombés par des craintes d'une situation d'offre excédentaire, les cours du pétrole reculent de 2,9% à 3,3%, le brut léger américain touchant un plus bas depuis septembre 2003 et le Brent restant non loin de son creux de 12 ans touché lundi.

L'Agence internationale de l'Energie (AIE) a dit mardi qu'un temps exceptionnellement chaud et une production en hausse -- avec notamment le retour de la production iranienne après la levée des sanctions -- devraient maintenir le marché du pétrole en situation d'offre excédentaire au moins jusqu'à fin 2016.

L'indice regroupant les valeurs pétrolières européennes perdait 3,63%, accusant la deuxième plus forte baisse sectorielle derrière celui des matières premières (-4,86%). Les deux indices avaient été les meneurs du rebond de mardi.

Le secteur bancaire (-3,38%) figure également parmi les plus fortes baisses sectorielles, une nouvelle fois plombé par la chute des banques italiennes, avec notamment UniCredit qui perd 4,98% et un indice bancaire de la Bourse de Milan qui cède 4%.

Ce dernier en est à sa cinquième séance de baisse de suite, ayant déjà perdu plus de 15% sur la période, en raison des craintes de voir les banques italiennes être contraintes de passer de nouvelles provisions après que Banque centrale européenne (BCE) a demandé des informations complémentaires à certaines banques européennes sur leurs créances douteuses.

Dans ce contexte généralisé d'aversion au risque, les actifs considérés comme sûrs sont plébiscités avec un prix des Bunds allemands qui avance de plus de 0,5% et un cours de l'or qui prend 0,9%.   Suite...

 
Les principales Bourses européennes perdaient quelque 3% mercredi dans les premiers échanges, rechutant, à l'instar des Bourses asiatiques, dans le sillage du plongeon des cours du pétrole, le répit offert mardi n'ayant ainsi été que de courte durée. Le CAC 40 abandonnait 3,23% vers 08h40 GMT, le Dax perdant 3,14% et le FTSE 2,67%. /Photo d'archives/REUTERS/Suzanne Plunkett