Renault veut accélérer ses ventes en 2016,audition sur le diesel

lundi 18 janvier 2016 14h19
 

par Gilles Guillaume et Laurence Frost

BOULOGNE-BILLANCOURT, Hauts-de-Seine (Reuters) - Renault s'est fixé pour objectif d'accélérer cette année sa croissance, ressortie de 3,3% à un nouveau record de ventes en 2015, mais cet optimisme est éclipsé lundi en Bourse par les craintes persistantes sur les émissions polluantes de certains modèles diesel du groupe automobile.

Le constructeur devait être auditionné dans l'après-midi par la commission technique mise en place par le gouvernement après le scandale Volkswagen.

A propos des dépassements d'émissions d'oxydes d'azote (NOx) de véhicules diesel Renault, une nouvelle qui a valu au groupe une tempête boursière la semaine dernière, le directeur commercial Thierry Koskas a répété que le constructeur n'avait pas triché et qu'il respectait les normes d'homologation.

En revanche, a-t-il ajouté au cours d'une conférence de presse, Renault prépare des mesures pour abaisser ses niveaux d'émissions en condition réelle de conduite, pour les futurs véhicules comme pour les voitures déjà commercialisées. Ce qui laisse entendre qu'il y aura un rappel de véhicules.

"Nous travaillons sur un plan technique qui doit nous permettre de réduire les écarts entre les tests d'homologation et les essais sur route. Il sera présenté dans les prochaines semaines", a dit Thierry Koskas.

L'an dernier, 63% des véhicules vendus par Renault dans le monde étaient à moteur diesel, une proportion conforme à la moyenne du marché.

A 14h, le titre Renault cède 1,29% à 74,16 euros. Selon des traders, il fait l'objet d'arbitrages défavorables avec PSA (-0,59%) en raison du dossier diesel, les chiffres des ventes, jugés plutôt positifs, évitant selon eux un recul plus marqué.

Renault a enregistré en 2015 un nouveau record historique de 2,8 millions de voitures et utilitaires légers immatriculés dans le monde. Ses ventes ont augmenté pour la troisième année consécutive. En 2014, la croissance était ressortie à 3,2%.   Suite...

 
A l'usine Renault Flins à Aubergenville. Les ventes mondiales du constructeur ont augmenté de 3,3% en volume, la performance du groupe en Europe éclipsant des marchés toujours très difficiles au grand international. Renault a immatriculé l'an dernier 2,8 millions de voitures et utilitaires légers dans le monde, un nouveau record.  /Photo prise le 17 janvier 2016/REUTERS/Jacky Naegelen