Les Bourses européennes terminent en net recul

vendredi 15 janvier 2016 18h05
 

MILAN/LONDRES/PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en net recul vendredi et l'indice FTSEurofirst 300 est tombé en séance à son plus bas niveau depuis 13 mois, une nouvelle fois en raison de la chute des cours des matières premières, pétrole en tête.

À Paris, le CAC 40 a terminé sur une baisse de 2,38% (-102,73 points) à 4.210,16 points. Le Footsie britannique a cédé 1,93% et le Dax allemand 2,54%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 reculait de 2,37% et le FTSEurofirst 300 de 3,05%.

Ce dernier est tombé en séance à 1.289,57 points, au plus bas depuis la mi-décembre 2014.

L'indice Stoxx des ressources de base affiche la plus mauvaise performance sectorielle en Europe avec une chute de 6,32%, conséquence de l'annonce par le géant minier BHP Billiton de la dépréciation de ses activités dans le pétrole de schiste aux Etats-Unis, qui pourrait le conduire à réduire son dividende pour la première fois depuis plus de 25 ans.

BHP Billiton a cédé 6,39% et entraîné dans son sillage Rio Tinto (-5,27%), Glencore (-6,51%) ou encore Antofagasta (-5,98%). Le secteur a aussi souffert aussi de l'abaissement des objectifs de cours de Nomura sur ces valeurs après le plus bas de six ans et demi touché par le cours du cuivre.

A Paris, ArcelorMittal a perdu 7,03%, la plus forte baisse du CAC, dont 39 des 40 valeurs ont fini dans le rouge, LVMH gagnant in extremis 0,29%.

Le compartiment du pétrole et du gaz a quant à lui abandonné 3,76%, les cours du Brent et du brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) s'étant de nouveau enfoncés sous le seuil des 30 dollars le baril.

Renault (-3,37%) a poursuivi sa descente aux enfers, portant à plus de 13% sa chute en deux séances.

Parmi les rares hausses notables du jour, le chimiste suisse Syngenta a pris 1,79% après un article de Bloomberg selon lequel le conseil d'administration a donné son feu vert à des discussions avancées sur un possible rachat par le chinois ChemChina.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES