Les nouveaux prêts bancaires en Chine en recul en décembre

vendredi 15 janvier 2016 07h37
 

PEKIN (Reuters) - Les banques chinoises n'ont accordé que 597,8 milliards de yuans (83,4 milliards d'euros) en prêts nouveaux pendant le dernier mois de l'année 2015, moins qu'attendu et nettement moins que les 708,9 milliards de novembre, un nouveau signe que la politique monétaire accommodante de Pékin n'a qu'un effet limité sur l'économie réelle.

"La chute des prêts nouveaux en yuans montre que la demande en investissements est faible et traduit une performance anémique de l'économie réelle", a commenté Li Huiyong, économiste chez Shenyin & Wanguo Securities à Shanghai.

"Nous sommes inquiets des risques de déflation cette année car les bénéfices des entreprises vont sensiblement se dégrader en raison de la baisse des prix", a-t-il ajouté, précisant s'attendre à de nouvelles mesures de soutien.

(Service économique)

 
Les banques chinoises n'ont accordé que 597,8 milliards de yuans (83,4 milliards d'euros) en prêts nouveaux pendant le dernier mois de l'année 2015, moins qu'attendu et nettement moins que les 708,9 milliards de novembre, un nouveau signe que la politique monétaire accommodante de Pékin n'a qu'un effet limité sur l'économie réelle. /Photo d'archives/REUTERS