Clôture en baisse des marchés européens, pénalisés par l'auto

jeudi 14 janvier 2016 18h08
 

LONDRES/PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en baisse jeudi bien qu'au-dessus des plus bas de 13 mois inscrits en séance, pénalisées entre autres par le secteur automobile dans le sillage de la chute de Renault après l'annonce d'inspections sur des sites du groupe dans le cadre de l'enquête sur les émissions polluantes réelles du diesel en France.

À Paris, le CAC 40 a fini en repli de 1,8% (79,05 points) à 4.312,89 points après un plus bas à 4.234,84. Le Footsie britannique a cédé 0,72% et le Dax allemand 1,67%, tandis que l'indice EuroStoxx 50 reculait de 1,6% et le FTSEurofirst 300 de 1,33%, à 1.336,84.

Ce dernier est tombé en séance à 1.309,74 points, son plus bas niveau depuis décembre 2014, avant de regagner du terrain à la faveur du rebond des matières premières et de celui de Wall Street.

Le titre Renault a perdu jusqu'à près de 23% à la mi-journée après les premières informations sur des visites de la Direction de la concurrence sur plusieurs sites du groupe. Il a clôturé en baisse de 10,28%.

L'indice Stoxx européen de l'automobile accuse quant à lui un repli de 3,67% sur la séance; PSA Peugeot Citroën a abandonné 5,05%, Volkswagen 3,73%.

A la hausse, Total (+2,59%) et Eni (+1,4%), les deux meilleures performances de l'EuroStoxx 50, ont bénéficié de la remontée des cours du pétrole.

Le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI), à 31,08 dollars, et le Brent, à 30,82 dollars, sont en effet repartis de l'avant, s'éloignant du seuil symbolique des 30 dollars le baril enfoncé ces derniers jours.

Le Stoxx européen du pétrole et du gaz a pris 2,29%, celui des matériaux de base 1,9%.

Le rebond des matières premières a profité à plein à certaines grandes valeurs du secteur comme Anglo American (+13,6%), Glencore (+9,39%) ou ArcelorMittal (+5,76%, meilleure performance du CAC).   Suite...

 
LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES