January 14, 2016 / 11:20 AM / 2 years ago

La croissance chinoise attendue à 6,5% en 2016

3 MINUTES DE LECTURE

A Zhengzhou, dans la province chinoise du Henan. La croissance économique de la Chine devrait ralentir à 6,5% cette année après 6,9% attendu en 2015, poussant les autorités à prendre de nouvelles mesures de soutien à l'activité, selon une enquête publiée jeudi. /Photo prise le 12 novembre 2015/REUTERS

PEKIN (Reuters) - La croissance économique de la Chine devrait ralentir à 6,5% cette année après 6,9% attendu en 2015, poussant les autorités à prendre de nouvelles mesures de soutien à l'activité, montre une enquête Reuters auprès d'économistes publiée jeudi.

La poursuite du ralentissement de la croissance va accentuer la pression sur les autorités après les récentes turbulences sur les Bourses et la devise chinoise qui ont ravivé les inquiétudes sur la situation de la deuxième économie mondiale.

Les nouvelles mesures d'assouplissement monétaire pourraient inclure une baisse d'un quart de point des taux directeurs et une réduction supplémentaire de 200 points de base du ratio de réserves obligatoires d'ici la fin 2016, ont dit les économistes interrogés.

La Banque populaire de Chine (BPC) a déjà abaissé ses taux directeurs à six reprises depuis novembre 2014 pour les ramener à 4,35% tandis que le taux de réserve obligatoire a été abaissé à 17,5%.

"La politique gouvernementale va progressivement faire sentir ses effets au premier semestre 2016 et nous anticipons en conséquence une croissance du PIB de 6,8% cette année", a dit Shen Lan, économiste chez Standard Chartered.

"A court terme, la croissance économique va continuer d'être alimentée par l'investissement, des mesures budgétaires jouant un rôle plus important pour fixer un plancher à la croissance."

La médiane des prévisions de croissance ressort à 6,5%, au plus bas depuis 1990, la plus élevée s'établissant à 7% et la plus faible à 5,5%.

Les chiffres de la croissance pour le quatrième trimestre 2015 doivent être publiés le 19 janvier. Il est attendu qu'ils montrent que le rythme d'expansion est tombé au plus bas depuis la crise financière de 2008-2009, à 6,8% en rythme annuel.

Les autorités chinoises ont répété à de nombreuses reprises que la croissance devrait ressortir à 7% en moyenne sur l'année 2015, conformément aux objectifs. Il s'agirait toutefois du plus faible rythme d'expansion depuis un quart de siècle, en retrait par rapport aux 7,3% affichés en 2014.

La faiblesse de la demande, domestique comme étrangère, d'importantes surcapacités dans l'industrie et un tassement des investissements sont mis en avant pour expliquer le ralentissement de la croissance dont certains observateurs estiment qu'elle pourrait être sensiblement inférieure aux chiffres officiels.

En phase avec leurs prévisions de croissance moroses, les économistes interrogés s'attendent à une inflation de 1,7% seulement cette année, avant une légère accélération à 2,0% en 2017.

Xiaoyi Shao et Shaloo Shrivastava; Marc Joanny pour le service français, édité par Patrick Vignal

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below