La cotation de Fiat Chrysler suspendue après des accusations

jeudi 14 janvier 2016 10h55
 

MILAN (Reuters) - La cotation de l'action Fiat Chrysler a été suspendue jeudi à la Bourse de Milan après un plongeon de 7,9%.

Selon des intervenants de marché, cette chute est liée à la publication d'un article sur le site spécialisé Automotive News selon lequel deux concessionnaires à Chicago ont saisi la justice fédérale américaine en accusant le constructeur automobile d'avoir manipulé ses chiffres de ventes aux Etats-Unis.

D'après Automotive News, les plaignants accusent Fiat Chrysler de tentative de corruption en l'accusant de proposer de l'argent à des concessionnaires pour qu'ils affichent des ventes artificiellement gonflées.

Dans un communiqué transmis à ce site spécialisé, le constructeur dit ne pas être informé de cette plainte.

(Bureau de Milan, Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Joanny)

 
La cotation de l'action Fiat Chrysler a été suspendue jeudi à la Bourse de Milan après un plongeon de 7,9%. D'après des intervenants de marché, cette chute est liée à la publication d'un article sur le site spécialisé Automotive News selon lequel deux concessionnaires à Chicago ont saisi la justice fédérale américaine en accusant le constructeur automobile d'avoir manipulé ses chiffres de ventes aux Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Mario Anzuoni