Wall Street décroche de nouveau, le S&P tombe sous 1.900 points

mercredi 13 janvier 2016 23h11
 

par Caroline Valetkevitch

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé en forte baisse mercredi et l'indice phare Standard & Poor's 500 a clôturé sous le seuil de 1.900 points pour la première fois depuis septembre, le marché ayant été incapable de conserver ses gains du début de séance.

L'indice Dow Jones, en hausse à l'ouverture, est passé dans le rouge après une heure d'échanges pour terminer sur un recul de 364,81 points, soit 2,21%, à 16.151,41. Le Standard & Poor's 500, principale référence de nombreux gérants, a cédé 48,40 points (-2,5%) à 1.890,28 et le Nasdaq Composite a reculé de 159,85 points (-3,41%) à 4.526,07.

Le S&P 500 n'avait pas terminé sous la barre des 1.900 points depuis le 29 septembre et il accuse désormais un repli de plus de 11% par rapport à son plus haut historique du 20 mai.

L'indice Russell 2000 des "small caps" a quant à lui cédé 3,3% sur la journée, portant à 22% son recul depuis son record de juin.

Les dix principaux secteurs du S&P 500 ont fini dans le rouge. Des analystes ont noté que les ventes s'étaient nettement amplifiées une fois le rally du début de séance dissipé. L'indice VIX de la volatilité s'est envolé de 12,2%.

"Depuis le début de l'année, les acheteurs ont attendu la fin des séances pour lancer d'importants rallies de fin de journée. Ces rallies ont empêché le marché de fixer de nouveaux plus bas", a expliqué Michael O'Rourke, responsable de la stratégie de marché de Jones Trading.

"On n'est donc pas encore arrivé au point de capitulation et les nouveaux acheteurs se font prendre chaque jour."

Les prix du pétrole, dont l'influence sur le marché actions ne se dément pas, ont amorcé un rebond en début de séance mais ce mouvement a vite avorté, ce qui a pesé sur Wall Street.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS