L'Europe soutient les ventes de PSA Peugeot Citroën en 2015

mardi 12 janvier 2016 12h15
 

par Gilles Guillaume

PARIS (Reuters) - La performance des ventes de PSA Peugeot Citroën en Europe a éclipsé l'an dernier le coup d'arrêt du marché chinois et le constructeur automobile a enregistré en 2015 une hausse de 1,2% de ses ventes mondiales, saluée par les investisseurs en Bourse.

PSA, dont la Chine est devenue en 2014 le premier marché devant la France, a vendu l'an dernier 2,973 millions de véhicules. La croissance enregistrée marque cependant un ralentissement par rapport aux +4,3% de l'année précédente.

"Les ventes européennes sont la bonne nouvelle et confirment le (pari d'investissement) sur le secteur automobile pour jouer la reprise économique en zone euro", commente un trader en poste à Paris. "Les difficultés en Chine et dans les (pays) émergents étaient largement intégrées."

A 11h25, l'action PSA prend 5,6% à 15,095 euros, plus forte hausse de l'indice CAC 40 qui gagne à la même heure 1,66%. Le titre surperforme aussi l'indice européen des valeurs automobiles (+3%).

En Europe, les ventes de PSA ont progressé de 5,9% grâce à la nouvelle Peugeot 308 et au nouveau C4 Picasso, tandis qu'en Chine, elles ont légèrement reculé (-0,5% à 731.000 unités environ) alors qu'elles bondissaient encore de 31,9% en 2014.

"Dans un marché chinois en croissance modérée sur l'année pour les marques internationales, le groupe voit ses ventes rebondir au quatrième trimestre (+8,9% par rapport à 2014) et reste concentré sur sa rentabilité", précise toutefois PSA dans un communiqué.

S'il reste numéro un mondial, le marché automobile chinois n'aura connu l'an dernier qu'une croissance très modérée alors qu'il était parti début 2015 pour augmenter de 7% environ sur l'année.

  Suite...

 
PSA Peugeot Citroën a fait état mardi d'une hausse de 1,2% de ses ventes mondiales en 2015, la performance globale de la marque Peugeot et celle du groupe en Europe compensant le coup d'arrêt du marché chinois. /Photo prise le  29 avril 2015/REUTERS/Benoît Tessier