January 11, 2016 / 3:22 PM / 2 years ago

La Banque de Chine s'engage à nouveau sur une stabilité du yuan

3 MINUTES DE LECTURE

La banque centrale chinoise prévoit de maintenir la stabilité du yuan par rapport à un panier de devises mais ses fluctuations vis-à-vis du dollar vont s'accroître, a déclaré lundi l'économiste en chef de la Banque populaire de Chine, Ma Jun. /Photo prise le 4 janvier 2016/Kim Kyung-Hoon

PÉKIN (Reuters) - La banque centrale chinoise prévoit de maintenir la stabilité du yuan par rapport à un panier de devises mais ses fluctuations vis-à-vis du dollar vont s'accroître, a déclaré lundi l'économiste en chef de la Banque populaire de Chine (BPC), Ma Jun.

Cette déclaration publiée sur le site internet de la BPC intervient dans un contexte d'interrogations sur la gestion par les autorités chinoises du taux de change et plus largement des marchés financiers, après une accélération de la dépréciation de la devise au début de l'année.

"Le renminbi (dénomination officielle du yuan-NDLR), ne connaîtra pas de mouvements à sens unique contre le dollar dans le nouveau régime du panier (de devises)", a dit Ma. "La mise en place d'un régime relativement transparent, crédible, de panier de devises aidera à stabiliser les anticipations des marchés."

Ma a toutefois ajouté que le yuan ne serait pas strictement lié à un panier de devises, sans donner plus de précisions.

Les autorités chinoises avaient auparavant relevé le cours pivot du yuan qui s'est nettement apprécié dans les transactions offshore, soutenu selon des cambistes par des interventions massives de la banque centrale. En revanche, les Bourses chinoises ont à nouveau lourdement chuté.

La BPC a fixé lundi le cours pivot du yuan à 6,5626 pour un dollar, au-dessus du cours pivot de vendredi et nettement supérieur au précédent cours de clôture indicatif au comptant de 6,5938. Le yuan peut évoluer à l'intérieur d'une fourchette de plus ou moins 2% autour de son cours pivot.

Les marchés boursiers chinois sont volatils depuis le début de l'année avec deux séances écourtées par une suspension des cotations la semaine dernière et une accélération de la dépréciation du yuan.

Après avoir fait chuter les marchés mondiaux pendant la première semaine de 2016, la Chine va rester au centre de l'attention avec la publication mercredi des chiffres de la balance commerciale pour le mois de décembre, qui risquent de confirmer les craintes sur le ralentissement de la deuxième économie mondiale.

Kevin Yao à Pékin, avec Lee Chyen Yee à Singapour, Marc Joanny pour le service français, édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below