January 11, 2016 / 11:46 AM / 2 years ago

Les Bourses européennes en légère baisse à la mi-journée

3 MINUTES DE LECTURE

Les Bourses européennes sont en légère baisse à la mi-journée, les investisseurs semblant vouloir croire que les autorités chinoises prendront de nouvelles mesures pour soutenir l'économie. À Paris, le CAC 40 est pratiquement stable à 4.331,97 points à 11h25 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,06% et à Londres, le FTSE abandonne 0,19%. /Photo prise le 7 janvier 2016/Kai Pfaffenbach

LONDRES/PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes sont en légère baisse à la mi-journée et Wall Street est attendue en hausse prudente, les investisseurs semblant vouloir croire que les autorités chinoises prendront de nouvelles mesures pour soutenir l'économie.

À Paris, le CAC 40 est pratiquement stable à 4.331,97 points à 11h25 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,06% et à Londres, le FTSE abandonne 0,19%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 lâche 0,14% mais l'EuroStoxx 50 de la zone euro progresse de 0,1%.

Le FTSEurofirst 300, qui a perdu près de 7% la semaine dernière, reste proche de ses plus bas niveaux depuis plus de trois mois.

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,2%.

La Banque populaire de Chine a fixé lundi un cours pivot en légère hausse pour le yuan, comme vendredi, un revirement qui pourrait apaiser les craintes d'une dépréciation orchestrée par Pékin dans le but d'améliorer la compétitivité à l'export des produits de fabrication chinoise.

Certains investisseurs continuent de s'interroger sur la cohérence de la politique menée par les autorités monétaires et financières et les marchés actions chinois ont fini en baisse de plus de 5%.

Mais d'autres veulent croire que Pékin prendra de nouvelles initiatives pour empêcher un atterrissage économique brutal.

"Il est rassurant de constater que la Chine continue de prendre des mesures et qu'elle en prendra probablement d'autres, pour doper son économie", explique Richard Griffiths, directeur associé de Berkeley Futures.

Les indicateurs avancés de l'OCDE publiés à la mi-journée traduisent une dynamique stable pour la croissance mondiale mais notent entre autres des signes de stabilisation en Chine.

En Europe, la tendance est soutenue entre autres par le secteur de l'automobile (+0,45%), par celui des ressources de base (+0,4%) et par les valeurs bancaires (+0,3%).

Santander, l'une des principales banques de la zone euro, prend 1,8% après un relèvement de recommandation d'Exane BNP Paribas et Volkswagen gagne 2,5% sur l'espoir d'un apaisement des tensions avec les autorités américaines.

Un dirigeant de Daimler (+0,7%) a par ailleurs dit tabler sur une poursuite de la croissance des ventes de Mercedes-Benz en Chine.

Le marché pétrolier reste orienté à la baisse, sous 33 dollars le baril pour le Brent et le brut léger américain. Morgan Stanley n'exclut plus désormais un retour sous 30 dollars, notamment si le dollar continue de s'apprécier.

Le billet vert est stable face à un panier de devises de référence et progresse légèrement face à l'euro, au yen et au franc suisse.

Sur le marché obligataire européen, les rendements des emprunts d'Etat espagnols sont en hausse après l'élection en Catalogne d'un nouveau chef de file indépendantiste, qui relance les craintes d'un bras-de-fer institutionnel entre Barcelone et Madrid.

Sudip Kar-Gupta; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below