18 novembre 2015 / 11:46 / il y a 2 ans

Les marchés européens orientés à la baisse à la mi-séance

Les Bourses européennes restent orientées à la baisse mercredi vers la mi-séance, les préoccupations sécuritaires reprenant le dessus après le lancement d'une opération antiterroriste en banlieue parisienne, la décision de dérouter deux vols Air France entre les Etats-Unis et Paris et l'annulation d'un match de football entre l'Allemagne et les Pays-Bas. À Paris, le CAC 40 reculait de 0,84% vers 12h30. À Francfort, le Dax cédait 0,63% et à Londres, le FTSE 0,26%.. /Photo d'archives/Ralph Orlowski

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes restaient orientées à la baisse mercredi vers la mi-séance, les préoccupations sécuritaires reprenant le dessus après le lancement d'une opération antiterroriste en banlieue parisienne, la décision de dérouter deux vols Air France entre les Etats-Unis et Paris et l'annulation, mardi, d'un match de football entre l'Allemagne et les Pays-Bas.

Wall Street, qui avait effacé l'essentiel de ses gains la veille à la suite de l'annonce de cette annulation, décidée en raison de craintes d'un attentat, devrait ouvrir en baisse infime d'après les premières informations disponibles.

À Paris, le CAC 40 reculait de 0,84% (-41,41 points) à 4.895,90 points vers 12h30. À Francfort, le Dax cédait 0,63% et à Londres, le FTSE 0,26%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 abandonne 0,47% et l'EuroStoxx 50 de la zone euro 0,81%.

Deux djihadistes ont été tués mercredi dans un assaut de la police contre un appartement de Saint-Denis où les enquêteurs ciblaient Abdelhamid Abaaoud, le commanditaire présumé des attentats commis vendredi et qui ont fait 129 morts.

Deux vols de la compagnie Air France entre les Etats-Unis et la France, l'un au départ de Los Angeles et l'autre de Washington, ont été déroutés en raison de menaces anonymes reçues par appel téléphonique après le décollage des avions.

L'action Air-France KLM perdait 0,85%, faisant moins bien que l'indice regroupant les valeurs européennes regroupant les valeurs du tourisme et du transport aérien (-0,67%).

Tous les compartiments sont en baisse, hormis celui regroupant les valeurs pétrolières (+0,77%) et celui réunissant les valeurs liées aux matières premières (+1,49%). Les deux indices sectoriels, qui avaient entamé la séance dans le rouge, bénéficient peut-être du léger recul du dollar, monnaie de transaction des matières premières.

Les cours du pétrole, en hausse de quelque 2%, tirent également parti de l'annonce par l'American Petroleum Institute (API) d'une baisse des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine dernière.

Du côté des valeurs individuelles, la plus forte hausse du Stoxx 600 est à mettre à l'actif de Kesko, dont l'action progressait de 8,5% à la Bourse d'Helsinki. Le numéro deux de la distribution en Finlande a annoncé le rachat de Suomen Lakihauppa, une chaîne de magasins de proximité actuellement déficitaire..

L'action Air Liquide (-6,4%) subit la baisse la plus marquée du Stoxx 600 après que le spécialiste des gaz industriels français a annoncé mardi le rachat de son concurrent américain Airgas.

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below