Air Liquide deviendra le n°1 aux Etats-Unis avec Airgas

mercredi 18 novembre 2015 14h24
 

par Noëlle Mennella

PARIS (Reuters) - Air Liquide a annoncé mardi soir avoir signé un accord en vue de l'acquisition de son concurrent américain Airgas, une opération qui devrait être relutive dès la première année et permettre au chimiste français de devenir le numéro un du secteur en Amérique du nord.

La transaction, approuvée à l'unanimité par les conseils d'administration d'Air Liquide et par celui d’Airgas, est proposée au prix de 143 dollars par action en numéraire, soit une valeur d'entreprise totale de 13,4 milliards de dollars.

Elle représente une prime de 50,6% par rapport à la moyenne du cours de l'action Airgas sur un mois avant la transaction, et de 20,3% par rapport au cours le plus élevé de l'action sur les 52 dernières semaines, précise Air Liquide dans un communiqué.

L'actuel numéro deux mondial des gaz industriels, derrière l'allemand Linde, attend avec cette transaction plus de 300 millions de dollars de synergies avant impôt, dont la majorité devrait être dégagée dans les deux à trois ans.

Air Liquide estime que l'opération lui permettra d'accroître de 30% le chiffre d'affaires de son activité "Gaz et Services".

"Cette acquisition accroît notre présence aux Etats-Unis, un marché résilient offrant des opportunités de croissance dans la durée", commente Benoît Potier, le président-directeur général d’Air Liquide en soulignant "la forte complémentarité des deux entreprises".

"Le nouvel ensemble aura une position de leader en Amérique du nord, qui complètera ses positions de n°1 en Europe, en Afrique/Moyen-Orient et en Asie-Pacifique", indique le groupe dans son communiqué.

A ce jour, Air Liquide occupe la troisième place aux Etats-Unis derrière les américains Praxair et Air Products.   Suite...

 
Benoît Potier, PDG d'Air Liquide. Air Liquide a signé un accord en vue de l'acquisition de son concurrent américain Airgas, une opération qui devrait permettre au chimiste français de devenir le numéro un du secteur en Amérique du nord. /Photo prise le 18 novembre 2015/REUTERS/Charles Platiau