Le Japon à nouveau en récession

lundi 16 novembre 2015 07h22
 

par Leika Kihara et Tetsushi Kajimoto

TOKYO (Reuters) - Le Japon est retourné en récession au troisième trimestre en raison notamment de la réticence des entreprises à investir, ce qui pourrait contraindre les autorités à de nouvelles mesures de stimulation pour relancer une économie toujours fragile.

La plupart des analystes s'attendent à une croissance modeste pour le trimestre en cours, les entreprises hésitant toujours à puiser dans des bénéfices record pour augmenter les salaires.

Le produit intérieur brut (PIB) s'est contracté de 0,8% en rythme annualisé au troisième trimestre, montrent les données préliminaires publiées lundi par le gouvernement.

Le pays est donc à nouveau en récession puisque le PIB de l'archipel s'était déjà contracté au deuxième trimestre, de 0,7% en rythme annualisé, selon un chiffre révisé.

Le recul du PIB japonais au troisième trimestre est plus marqué que prévu. La prévision médiane des économistes interrogés par Reuters était de -0,2%, toujours en rythme annualisé.

D'un trimestre sur l'autre, la contraction du PIB japonais sur la période de juillet à septembre est de 0,2%, après -0,3% le trimestre précédent.

Ces chiffres sont un revers pour le Premier ministre Shinzo Abe et montrent les limites de son programme pour relancer la troisième économie, baptisé "Abenomics".

  Suite...

 
Le PIB japonais s'est contracté de 0,8% en rythme annualisé au troisième trimestre, après un repli de 0,7% au deuxième. /Photo prise le 8 septembre 2015/REUTERS/Toru Hanai