Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris

jeudi 12 novembre 2015 14h27
 

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 cède 0,9% à 4.908,11 points à 13h50, et gomme le rebond de 0,82% de la séance de mercredi, après des chiffres d'inflation en zone euro toujours au point mort. Les déclarations de Mario Draghi jugeant l'inflation faible et réaffirmant la détermination de la BCE à soutenir l'activité en zone euro ont eu des effets positifs de courte durée.

* AMUNDI a fait ses débuts en Bourse avec l'assurance d'une entreprise leader de la gestion d'actifs en Europe et familière des marchés. Le titre, plus gros volume de la cote, qui se négocie sous la forme de "promesses d'actions" jusqu'à lundi, cotait 46,67 euros à 13h35 (+3,71% par rapport à son prix d'introduction de 45 euros).

Amundi, valorisé environ 7,5 milliards d'euros, devient avec cette opération filiale du seul CRÉDIT AGRICOLE (+0,48%), et fait de cette IPO la plus importante sur le marché français depuis la crise financière en 2008.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (-1,11%) a précisé que la cession de ses 20% d'Amundi dans le cadre de l'IPO aurait pour effet d'augmenter d'environ 24 points de base son ratio common equity tier 1 à la fin de l'année.

* Les valeurs liées AUX MATIÈRES PREMIÈRES, matériaux de base (-2,91%) et pétrolières (-1,41%), et les CYCLIQUES telles que l'automobile (-1,07%) et les industrielles (-0,99%) accusent les plus fortes baisses sectorielles en Europe.

* AIRBUS GROUP (-3,67%) accuse la plus forte baisse du CAC 40 suivi par ARCELORMITTAL (-3,31%), pénalisé par la baisse des cours des métaux. TOTAL perd 1,12%, TECHNIP 1,73%, PSA 0,41%

  Suite...

 
Amundi, qui est à suivre sur le marché parisien, a fait ses débuts en Bourse avec l'assurance d'une entreprise leader de la gestion d'actifs en Europe et familière des marchés. Le titre, plus gros volume de la cote, cote 46,67 euros à 13h35, en hausse de 3,71% par rapport à son prix d'introduction. Le CAC 40, de son côté, cède 0,9% à 4.908,11 points à 13h50. /Photo prise le 12 novembre 2015/REUTERS/Jacky Naegelen