10 novembre 2015 / 16:38 / il y a 2 ans

Lufthansa annulera 930 vols mercredi pour cause de grève

Membres du syndicat UFO, dans l'aéroport de Francfort. Lufthansa devra annuler 930 vols mercredi, ses personnels navigants poursuivant une grève qui pourrait être la plus longue de l'histoire de la compagnie aérienne allemande. /Photo prise le 6 novembre 2015/REUTERS/Ralph Orlowski

BERLIN/FRANCFORT (Reuters) - Lufthansa a annoncé mardi qu‘elle devra annuler 930 vols mercredi, ses personnels navigants poursuivant une grève qui est bien partie pour être la plus longue de l‘histoire de la compagnie aérienne allemande.

Ces personnels sont entrés en grève vendredi dernier à l‘appui de revendications sur les retraites et pré-retraites et l‘Ufo, leur principal syndicat, a appelé à des débrayages sur les vols courts et longs courriers en partance des aéroports de Francfort, Dusseldorf et Munich à partir de mercredi 3h00 GMT jusqu‘à vendredi 23h00 GMT.

La compagnie aérienne a dit qu‘elle annulerait 930 vols à partir de ces trois aéroports, décision affectant quelque 100.000 passagers, et ajouté que la direction restait disposée à discuter avec le syndicat pour autant qu‘il mette fin à la grève au préalable, ce que ce dernier refuse.

La compagnie a contesté en référé ce mouvement auprès des tribunaux du travail de Darmstadt et de Dusseldorf. Ce dernier lui a donné raison en ordonnant la reprise du travail sur l‘aéroport de la ville, au motif que le syndicat n‘avait pas exposé de façon suffisamment claire les raisons de la grève.

Le tribunal de Darmstadt doit siéger ce mardi soir sans qu‘on sache à quel moment il rendra sa décision.

En quatre jours de grève -- le mouvement a été suspendu dimanche, journée de forte affluence dans les aéroports -- plus de 1.800 vols ont été annulés et des centaines de milliers de passagers se sont retrouvés bloqués.

Lufthansa a ouvert des négociations avec les représentants des diverses catégories de personnel, alors qu‘elle tente de trouver des solutions pour réduire ses coûts afin de mieux résister aux compagnies “low cost” et du Golfe.

De son côté, le syndicat des pilotes de ligne Vereinigung Cockpit (VC) a annoncé avoir déposé une plainte auprès de la Cour constitutionnelle allemande pour contester une décision de justice lui ayant imposé de mettre fin à une grève en septembre dernier.

Un porte-parole de cette juridiction basée à Karlsruhe a indiqué qu‘aucune date n‘avait encore été fixée pour l‘audience.

Avant ces débrayages du personnel navigant commercial, les pilotes, en conflit avec la direction au sujet de leurs salaires et sur leurs conditions de travail, avaient déjà organisé une dizaine de grèves au cours des 18 derniers mois.

Le dernier mouvement social des pilotes, en septembre, avait été interrompu lorsqu‘un tribunal régional avait considéré que les pilotes avaient outrepassé leur mandat en faisant grève contre des décisions stratégiques de la compagnie.

L‘action de la compagnie allemande a perdu 0,96% mardi alors que la Bourse de Francfort gagnait 0,16%.

Avec Klaus Lauer à Berlin et Matthias Inverardi à Düsseldorf; Marc Angrand, Myriam Rivet et Wilfrid Exbrayat pour le service français,

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below