Le commerce extérieur chinois déçoit, Pékin devrait encore agir

dimanche 8 novembre 2015 16h15
 

par Pete Sweeney et Winni Zhou

PEKIN (Reuters) - Les chiffres du commerce extérieur chinois publiés dimanche ont largement déçu les attentes des économistes, confortant l'idée que les autorités devront stimuler davantage la demande intérieure pour compenser la morosité de ses marchés d'exportation.

Alors que Pékin a déjà réduit à plusieurs reprises les taux d'intérêt cette année, les dernières statistiques de la balance commerciale montrent un huitième mois consécutif de dégradation des échanges, conséquence de la faiblesse de la demande intérieure comme extérieure.

Selon les statistiques de l'administration générale des douanes, les exportations ont baissé de 6,9% le mois dernier par rapport à octobre 2014, diminuant pour le quatrième mois consécutif, tandis que les importations ont reculé de 18,8%. La balance commerciale affiche en conséquence un excédent record de 61,64 milliards de dollars (57,39 milliards d'euros).

Les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur une baisse de 3,0% des exportations libellées en dollars, et d'un recul de 16,0% des importations. En septembre, les baisses avaient été respectivement de 3,7% et 20,4%.

La baisse marquée des exportations montre que la Chine profite moins qu'attendu des achats à l'étranger; parallèlement, la chute des volumes d'importations de matières premières traduit la faiblesse persistante de la demande dans plusieurs secteurs clés de l'économie, comme la construction, que Pékin peine à relancer.

La croissance du secteur des services, longtemps l'un des rares à résister au ralentissement, a elle aussi décéléré en octobre.

"La tendance ne va probablement pas s'inverser à court terme et le taux de change du yuan va subir des pressions à la baisse, d'autant plus que la Fed signale son intention de relever bientôt ses taux", observe Zhou Hao, économiste de Commerzbank.

  Suite...

 
Port de Qingdao, province de Shandong. Les chiffres du commerce extérieur chinois diffusés dimanche ont largement déçu les attentes des économistes, confortant l'idée que la Chine devra stimuler davantage la demande intérieure pour compenser la morosité de ses marchés d'exportation; :pHOTO PRIS ELE &" OCTOBRE éà&(:rEUTERS