Pas d'accord au conseil de Renault, poursuite des discussions

vendredi 6 novembre 2015 17h56
 

PARIS (Reuters) - Le conseil d'administration de Renault, réuni vendredi en séance extraordinaire, n'est pas parvenu à un accord sur la question des droits de vote de l'Etat français et celle d'un rééquilibrage avec Nissan mais a convenu d'une poursuite des discussions, a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier.

Selon une des sources, la réunion n'a abouti à aucune résolution ou décision, se contentant d'un rappel des positions des uns et des autres.

Hiroto Saikawa, administrateur représentant Nissan au conseil d'administration de Renault, a publié de son côté un communiqué où il dit souhaiter qu'une solution soit trouvée "dès que possible".

(Gilles Guillaume et Laurence Frost, édité par Dominique Rodriguez)

 
Le conseil d'administration de Renault, réuni vendredi en séance extraordinaire, n'est pas parvenu à un accord sur la question des droits de vote de l'Etat français et celle d'un rééquilibrage avec Nissan mais a convenu d'une poursuite des discussions, selon plusieurs sources proches du dossier. /Photo prise le 22 janvier 2015/REUTERS/Yves Herman