ArcelorMittal abaisse ses prévisions, l'action monte

vendredi 6 novembre 2015 11h52
 

par Robert-Jan Bartunek

BRUXELLES (Reuters) - ArcelorMittal a revu en baisse sa prévision de bénéfice brut de 2015 vendredi, évoquant une chute des cours de l'acier en raison des exportations bon marché de la Chine et observant que la clientèle s'abstient pour l'instant de lancer de nouvelles commandes.

Pour autant, l'action gagnait 2,25% à 5,09 euros en Bourse d'Amsterdam en fin de matinée après avoir fait le yoyo en matinée, les investisseurs se montrant alors divisés sur l'interprétation des résultats et perspectives du premier sidérurgiste mondial.

Elle a perdu 45% environ depuis le début de l'année, sous-performant l'indice européen des ressources naturelles qui cédait 20% dans le même temps.

ArcelorMittal anticipe un excédent brut d'exploitation (EBE, Ebitda) de 5,2 à 5,4 milliards de dollars (4,8-5,0 milliards d'euros) alors qu'il projetait auparavant six à sept milliards. Le consensus actuel des analystes, qui ne tenaient déjà plus compte de la projection antérieure, donne un Ebitda de 5,5 milliards.

"Des conditions d'activité déjà difficiles se sont encore dégradées ces derniers mois, en raison surtout de nouvelles baisses des prix de l'acier causées par des prix à l'exportation chinois exceptionnellement bas", déclare le PDG Lakshmi Mittal dans un communiqué.

ArcelorMittal est peu présent en Chine mais cette dernière est le premier producteur et consommateur mondial d'acier. La demande chinoise a baissé de 5,8% sur la période janvier-septembre, selon la fédération chinoise du fer et de l'acier CISA. En corollaire, les sidérurgistes chinois ont inondé les marchés extérieurs de leurs exportations.

ArcelorMittal pensait auparavant que les exportations chinoises seraient de 100 millions de tonnes cette année mais Mittal a dit que sur 12 mois à fin septembre elles dépassaient 110 millions de tonnes sur une base annualisée.

  Suite...

 
ArcelorMittal a revu en baisse vendredi sa prévision de bénéfice de 2015, déclarant que les cours de l'acier ont chuté en raison des exportations bon marché de la Chine. Le premier sidérurgiste mondial anticipe un excédent brut d'exploitation (EBE, Ebitda) de 5,2 à 5,4 milliards de dollars (4,8-5,0 milliards d'euros) alors qu'il projetait auparavant six à sept milliards. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer