COR-La Fnac et Darty s'accordent sur un rapprochement

vendredi 6 novembre 2015 13h35
 

PARIS (Reuters) - Au 5e paragraphe, lire que Knight Vinke est le 1er actionnaire de Darty et non de la Fnac.

La Fnac et de Darty ont annoncé vendredi avoir trouvé un accord sur une offre améliorée de la Fnac visant à donner naissance à un poids lourd français des produits techniques, électroménagers et culturels.

La Fnac, à qui Darty avait demandé de relever son offre et d'introduire une partie en cash, propose aux actionnaires du distributeur d'électroménager de recevoir une action Fnac pour 37 actions Darty détenues (au lieu d'une pour 39 auparavant) ainsi qu'une alternative en numéraire, à hauteur d'un montant maximal de 95 millions d'euros.

Sur la base du cours de clôture de Darty du 5 novembre, l'offre valorise Darty à environ 116 pence par action, soit 615 millions de livres (859 millions d'euros) au total, et représente une prime de 47% sur le cours de clôture de Darty le 29 septembre 2015, veille de l'annonce de la première offre à 719 millions d'euros.

A l'issue de l'opération, les actionnaires de Darty détiendront environ 46% du capital de l'entité combinée.

Le fonds Knight Vinke, premier actionnaire de Darty avec 14,3% du capital et qui s'était déjà prononcé en faveur de la première offre de la Fnac, s'est engagé à recevoir 100% du prix qui lui sera dû sous forme d'actions.

La société de gestion DNCA, détenant 9,3% du capital de Darty, s'est elle aussi engagée à souscrire à l'offre par échanges de titres.   Suite...

 
Répétition du titre. La Fnac et de Darty ont trouvé un accord sur une offre améliorée de la Fnac visant à donner naissance à un poids lourd français des produits techniques, électroménagers et culturels. /Photos d'archives/REUTERS/Charles Platiau et Vincent Kessler