Wall Street finit sans tendance avant les chiffres de l'emploi

jeudi 5 novembre 2015 22h50
 

par Lewis Krauskopf

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a fini sans tendance jeudi à la veille des chiffres de l'emploi d'octobre, peut-être déterminants pour la hausse de taux que pourrait décider la Réserve fédérale en décembre.

Des résultats décevants et l'annonce d'une enquête parlementaire sur les prix des médicaments aux Etats-Unis ont pesé sur la cote, mais un nouveau record de Facebook et la bonne tenue des valeurs financières, dans l'optique du "lift-off" ("décollage") des taux de la Fed, ont apporté un soutien.

L'indice Dow Jones des 30 grandes valeurs a cédé 4,15 points, soit 0,02%, à 17.863,43 et le Standard & Poor's-500, plus large, a abandonné 2,38 points ou 0,11% à 2.099,93.

Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 14,74 points (0,29%) à 5.127,74, sous la pression des biotechnologiques et de Qualcomm.

Une commission du Sénat a lancé mercredi une enquête sur les augmentations de prix astronomiques de certains médicaments, demandant des documents à quatre laboratoires dont le canadien Valeant, de nouveau dans la tourmente avec une chute de 14,36% de son action cotée à New York. Le titre a fini à 78,77 dollars, au plus bas depuis 2013, alors qu'il se payait encore plus de 260 dollars au début du mois d'août.

L'annonce de cette enquête a affecté l'ensemble du compartiment biotech et le reste du marché également. L'indice S&P de la santé a cédé 0,4% et l'indice Nasdaq biotech 1,9%, plombé également par des résultats décevants de Celgene qui a perdu 5,3% après avoir annoncé sa plus faible croissance du chiffre d'affaires depuis cinq semestres.

QUALCOMM ET FIREYE LOURDEMENT SANCTIONNÉS   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS