StanChart augmente son capital après une perte trimestrielle

mardi 3 novembre 2015 12h58
 

HONG KONG (Reuters) - Standard Chartered va augmenter son capital de 5,1 milliards de dollars (4,6 milliards d'euros) et supprimer 15.000 emplois, soit 17% de ses effectifs mondiaux, dans le cadre d'un plan stratégique présenté mardi et destiné à restaurer sa profitabilité.

La banque britannique tournée vers l'Asie a accusé au troisième trimestre une perte d'exploitation de 139 millions de dollars, à comparer à un bénéfice de 1,5 milliard de dollars un an plus tôt, un mauvais résultat qu'elle a imputé à des coûts réglementaires en hausse et à des dépréciations de prêts en Inde.

Le produit net bancaire a baissé de 18% sur un an, en repli pour le cinquième trimestre consécutif, reflétant le ralentissement des marchés émergents en Asie.

Le groupe, qui réalise les deux tiers de son activité en Asie, est également pénalisé par la faiblesse des devises émergentes puisqu'il comptabilise ses résultats en dollars.

Outre l'augmentation de capital, le plan stratégique présenté par le nouveau directeur général Bill Winters prévoit la restructuration ou la vente de 100 milliards de dollars de créances non performantes, soit un tiers du total détenu par la banque.

Les suppressions de postes doivent quant à elle permettre des économies de 2,9 milliards de dollars.

La banque a également fait savoir qu'elle ne verserait pas de dividende final au titre de 2015, ce qui se traduira par des économies supplémentaires de 700 millions de dollars.

"Il s'agit d'un ensemble d'actions déterminées et décisives pour fondamentalement renforcer la banque", a déclaré Bill Winters, ancien banquier d'investissement de JPMorgan Chase nommé en juin à la tête de StanChart.

Son prédécesseur Peter Sands avait déjà réorganisé le groupe et supprimé plus de 4.000 postes, sans parvenir à redresser le cap.   Suite...

 
Standard Chartered va augmenter son capital de 5,1 milliards de dollars (4,6 milliards d'euros) et supprimer 15.000 emplois dans le cadre d'un plan stratégique destiné à restaurer sa profitabilité. /Photo d'archives/REUTERS/Bobby Yip