UBS déçoit les marchés en repoussant certains de ses objectifs

mardi 3 novembre 2015 12h50
 

par Joshua Franklin

ZURICH (Reuters) - UBS recule fortement mardi en Bourse après avoir revu à la baisse certains de ses objectifs financiers pour tenir compte d'un environnement difficile.

La première banque suisse a repoussé de 2016 à 2018 son objectif d'une rentabilité des fonds propres tangibles (ROTE) ajustée supérieure à 15%.

UBS a également relevé sa prévision de ratio coûts/bénéfice de court à moyen terme, à 65-75% contre 60-70% précédemment.

Ces annonces pèsent sur le titre, qui perd 4,8% en Bourse à 19,06 francs suisses vers 10h00 GMT, la plus forte baisse de l'indice suisse SMI et de l'indice paneuropéen Stoxx 50. L'indice européen du secteur bancaire recule au même moment de 0,68%.

"Dans le monde réel, les choses changent (...) et la régulation ainsi que l'environnement macroéconomique ont changé de manière concrète", a déclaré le directeur général d'UBS, Sergio Ermotti, lors d'une téléconférence avec des analystes. "Nous devons ajuster à la fois nos actions et nos prévisions en conséquence".

Autre élément mal reçu par les investisseurs, l'afflux d'argent frais dans la gestion de fortune hors Amériques est en croissance de 1,5%, bien en deçà d'une prévision de +3 à +5%.

LE DIVIDENDE MAINTENU   Suite...

 
UBS, la première banque helvétique, a publié un bénéfice meilleur que prévu, de 2,1 milliards de francs suisses (1,9 milliards d'euros), au titre du troisième trimestre. Ce résultat se compare à un bénéfice de 762 millions de francs un an plus tôt, quand la banque avait dû provisionner 1,8 milliard de francs pour frais de litige. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann