Wall Street portée par les indicateurs, l'énergie et la santé

lundi 2 novembre 2015 23h32
 

par Lewis Krauskopf

NEW YORK (Reuters) - La Bourse de New York a terminé lundi en hausse, portée par la résistance de l'activité manufacturière dans les principales économies du monde et par la progression des valeurs de l'énergie et de la santé, à la suite de résultats trimestriels appréciés par les investisseurs dans ces deux secteurs.

Dans la foulée d'un mois d'octobre qui a vu Wall Street connaître sa meilleure performance mensuelle depuis quatre ans, l'indice Dow Jones des 30 grandes valeurs a débuté novembre avec un gain de 165,22 points, soit 0,94%, pour finir à 17.828,76, non loin de son plus haut de séance.

Le Standard & Poor's 500, plus large, a pris 24,69 points ou 1,19% à 2.104,05. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 73,40 points (1,45%) à 5.127,15. Comme le Dow, ces deux indices ont vu leur progession s'accélérer de manière quasiment constante tout au long de la séance.

L'indice Nasdaq-100, en hausse de 1,18%, a pour sa part terminé sur un plus haut de clôture depuis mars 2000 à 4.703,92.

Alors que la saison des résultats d'entreprise commence à devenir un peu moins intense, les regards se tournent cette semaine vers les indicateurs macro-économiques, avec en point d'orgue les chiffres de l'emploi du mois d'octobre qui seront publiés vendredi.

L'enjeu est de savoir si l'économie américaine pourrait supporter une hausse des taux de la Réserve fédérale dès le mois de décembre.

Les données publiées lundi par l'Institute for Supply Management (ISM) montrent que la croissance du secteur manufacturier a ralenti en octobre aux Etats-Unis mais moins que prévu par les économistes.

En Chine, l'activité manufacturière s'est encore contractée en octobre mais l'enquête privée Caixin/Markit a témoigné d'une baisse moins marquée que précédemment.   Suite...

 
LA CLÔTURE DES MARCHÉS AMÉRICAINS