Sephora prévoit de s'implanter en Iran à partir de 2016

vendredi 30 octobre 2015 20h04
 

par Pascale Denis et Astrid Wendlandt

PARIS (Reuters) - Sephora prévoit de s'implanter en Iran l'an prochain afin de capter le formidable potentiel que représente le deuxième marché cosmétique du Moyen-Orient, a-t-on appris de sources proches du dossier.

La chaîne de parfumerie du groupe LVMH, qui compte près de 2.000 points de vente dans le monde et en ouvre une centaine par an, serait une des premières grandes enseignes occidentales de cosmétiques à s'installer dans le pays.

"Ils sont en train de finaliser leurs discussions avec un partenaire (...). Ils espèrent ouvrir plusieurs magasins à partir de 2016", a indiqué une de ces sources, tandis que, selon une autre, "Sephora est bien avancée dans ses discussions avec les distributeurs".

Sephora s'est refusé à tout commentaire.

Depuis la signature, en juillet, de l'accord de Vienne sur le programme nucléaire de Téhéran et la perspective d'une levée des sanctions internationales d'ici à l'été 2016, le marché iranien attise toutes les convoitises.

La population est nombreuse (80 millions d'habitants), jeune, urbaine et éduquée. Surtout, l'appétit pour les produits de luxe est immense.

"Téhéran compte une des plus grosses concessions de Porsche du Moyen-Orient", souligne Michel Makinsky, directeur général du cabinet de conseil Ageromys International.

Le marché des cosmétiques et des soins du corps est évalué à 3,5 milliards de dollars par Euromonitor, deuxième de la région derrière l'Arabie saoudite, et pourrait tripler en cinq ans.   Suite...

 
Sephora prévoit de s'implanter en Iran l'an prochain afin de capter le formidable potentiel que représente le deuxième marché cosmétique du Moyen-Orient. La chaîne de parfumerie du groupe LVMH, qui compte près de 2.000 points de vente dans le monde, serait une des premières grandes enseignes occidentales de cosmétiques à s'installer dans le pays. /Photo d'archives/REUTERS/Benoît Tessier