Airbus va produire plus de 50 A320 par mois

jeudi 29 octobre 2015 14h36
 

par Tim Hepher

PARIS (Reuters) - Airbus compte augmenter la production de l'A320 après être parvenu à un compromis avec ses principaux fournisseurs sur les capacités de sa chaîne d'approvisionnement, a-t-on appris de sources proches du dossier.

La décision, qui pourrait être annoncée dès la publication des résultats trimestriels de sa maison mère Airbus Group vendredi, vise à porter la production au-dessus de l'objectif actuel de 50 avions par mois, mais en deçà des anticipations antérieures, qui prévoyaient de monter jusqu'à 63 par mois.

L'action Airbus Group a accéléré sa progression à la suite de cette information et gagne 2,2% à 30,93 euros à 14h13. Auparavant, le titre progressait d'environ 1% grâce à une commande chinoise de 15,5 milliards d'euros pour des Airbus A320.

L'avionneur européen s'est refusé à tout commentaire.

Airbus anticipe une solide demande pour l'A320, son 'best-seller' commercialisé depuis 27 ans pour lequel il lance une version remotorisée.

Mais il avait dû revoir ses ambitions à la baisse lorsque les motoristes General Electric et Safran avaient dit en juin qu'ils n'étaient pas prêts à suivre Airbus jusqu'à 63 A320 par mois, les capacités de leurs propres fournisseurs devant elles aussi être ajustées.

Le directeur général de Safran Philippe Petitcolin a indiqué la semaine dernière que le développement et le démarrage de la production du nouveau moteur LEAP, produit avec GE dans le cadre de la coentreprise CFM International, se déroulait "plutôt bien".

Estimant que les risques pesant sur le LEAP n'avaient pas varié depuis juin, il n'avait pas exclu une hausse, estimant qu'il était "dur de dire non à un client" et que les discussions avec Airbus continuaient.   Suite...

 
Airbus compte augmenter la production de l'A320 après être parvenu à un compromis avec ses principaux fournisseurs sur les capacités de sa chaîne d'approvisionnement, selon des sources proches du dossier. La décision, qui pourrait être annoncée vendredi, vise à porter la production au-dessus de l'objectif actuel de 50 avions par mois. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau