Deutsche Bank va supprimer 15.000 emplois, passer le dividende

jeudi 29 octobre 2015 12h56
 

FRANCFORT (Reuters) - Deutsche Bank a annoncé son intention de supprimer 15.000 emplois et de céder des actifs représentant quelque 20.000 salariés dans le cadre de la restructuration en profondeur mise en oeuvre par son nouveau président du directoire pour améliorer la rentabilité du groupe.

John Cryan a également confirmé jeudi que la première banque allemande allait faire l'impasse sur les dividendes 2015 et 2016 pour assainir son bilan et payer ses erreurs du passé. "Je ne pense pas que 2016 et 2017 seront de bonnes années", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

L'action Deutsche Bank chutait de 5,2% à Francfort à 11h25, un des plus nets reculs de l'indice paneuropéen EuroFirst 300 et de l'EuroStoxx 50, ces mesures radicales n'ayant, semble-t-il, pas suffi à rassurer les investisseurs.

"Nous pensons toujours qu'il y a des risques importants sur ce dossier et qu'une augmentation de capital en 2016 est donc très probable", écrivent les analystes de Citi dans une note. "Les investisseurs sont très déçus. Deux ans sans dividende et un président du directoire qui avertit que 2016 et 2017 ne seront pas de bonnes années pour l'activité non plus, c'est long et les actionnaires se demandent s'ils doivent rester investis."

John Cryan fait l'objet de pression pour restructurer la banque en profondeur, des frais juridiques massifs pour divers scandales et l'impact de la déroute des marchés asiatiques ayant entraîné une nette dévalorisation par rapport à ses concurrents.

"Deutsche Bank n'a pas de problème au niveau de sa stratégie. Nous savons exactement où nous voulons aller. Mais nous avons un grave problème de mise en oeuvre", a-t-il dit en allemand à la presse alors que son prédécesseur, Anshu Jain, était souvent critiqué pour sa faible maîtrise de la langue.

John Cryan a insisté sur le fait que ses salariés du groupe ne seraient pas épargnés. "J'ai dit que tout ne serait pas facile et harmonieux", a-t-il dit, évoquant les coûts élevés des accords à l'amiable conclus avec la Justice pour manipulation des taux d'intérêt de référence et des autres scandales.

Avec la perspective d'une perte en 2015, le conseil de surveillance débattra de la question du paiement des bonus, a-t-il dit.

  Suite...

 
John Cryan, président du directoire de Deutsche Bank.. La première banque allemande a l'intention de supprimer 15.000 emplois et de céder des actifs représentant quelque 20.000 salariés dans le cadre de la restructuration en profondeur mise en oeuvre pour améliorer la rentabilité du groupe.. /Photo prise le 29 octobre 2015/REUTERS/Kai Pfaffenbach